Je voudrais rompre, mais comment faire ?


Sensuelle Estelle 5 novembre 2019

« Faut-il s’expliquer ? Par SMS ? En face à face ? » Ces questions vous viennent à l’esprit, en sachant pertinemment que vous voulez rompre ? On vous répond.

rupture comme faire pour rompre méthode SMS discussion motif

Envie de mettre fin à ces quatre années passées à ses côtés ? Voici nos conseils pour rompre votre relation sans trop de dégâts…

Bien « choisir » son motif de rupture

, les travaux des chercheurs de l’Université de Cornell, qui réunissaient 600 participants, révéleraient le pire motif de rupture. Conclusion : la douleur psychologique serait plus forte si son ou sa partenaire s’en va pour un.e autre. Pour minimiser ces sentiments douloureux, les chercheurs conseilleraient de ne pas préciser si l’on rompt pour une autre personne, « car cela permettra aux rejetés de se sentir mieux », informent-ils.

Cette impression de rejet se ressentirait également si aucune raison n’est avancée (voire pire, dans le cas où toute communication est rompue, ce qu’on appelle le ghosting) : la rupture sans motif pousserait davantage les personnes à trouver le moindre détail explicatif et peut nuire à la reconstruction de cette personne. Les scientifiques préconisent donc d’expliciter la ou les raison.s au moment de rompre, mais éviter de la trouver dans une nouvelle conquête.

Rupture par SMS ? Ou avec une autre méthode ?

La tendance du texto qui signe la fin d’une relation émerge surtout chez les millenials : 33% l’auraient déjà fait, selon une étude de . Souvent synonyme de lâcheté, bassesse ou tout autre comparatif négatif (si vous n’êtes pas en relation longue distance), il faut déjà retenir que la dépendance aux portables changent les rapports aux autres. Et les SMS de rupture permettent d’éviter de voir son ou sa partenaire souffrir, le conflit que cela provoque ou de revenir sur sa décision.

À côté de cela, s’expliquer par texto rencontre des limites : l’interprétation dépend de chacun.e, ce qui peut conduire à une mauvaise compréhension et à un quiproquo entre vous. Si vous préférez cette méthode, essayez d’être le plus clair possible dans vos propos. Vous pouvez tenter d’envoyer des messages vocaux ou bien écrire une lettre, s’il est trop difficile pour vous de faire les choses en « vrai ». Si la culpabilité vous tenaille, envoyez le (fameux) message « il faut qu’on parle » et trouvez un moment pour vous voir. Une discussion en face-à-face peut nécessiter de noter au préalable ce que l’on va dire, histoire de ne se perdre dans ses propos.

Ne retardez pas le moment de la rupture

Certes, il n’est pas aisé d’annoncer son envie d’en finir avec votre relation. Et il est normal d’avoir besoin de temps pour vous rendre compte que la rupture est votre décision finale. Mais ne faites pas reculer le moment, vous pourriez avoir plus de mal à passer le cap, voire pire… Car oui, attendre sans cesse vous force à « supporter » la personne et vous entraîne dans un flot de négativité. Résultat, il est possible que vous rompiez avec votre partenaire d’une façon plus radicale et/ou blessante.

À lire aussi…

Rupture : comment se remettre d’aplomb ?

Rupture : évitez la dépendance affective ?


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru