Contraception masculine : le slip contraceptif


Clarisse Luiz 25 juin 2019

Un slip « remonte testicules » en guise de moyen de contraception, ça vous tente ?

Les mentalités quant à la contraception évoluent. De plus en plus d’hommes s’interrogent et se renseignent sur comment partager la responsabilité contraceptive.

Le slip contraceptif, un moyen de contraception naturel, non intrusif et réversible est peut-être le futur de la contraception masculine.

Contraceptif thermique

Le slip contraceptif, ou slip thermique remonte les testicules. En les collant contre le corps, elles se réchauffent et passent d’environ 34°C à 37°C. Ces 3 degrés de différence perturbent la fabrication de spermatozoïdes qui dégringole en dessous d’un million par litre de sperme, atteignant ainsi le seuil contraceptif. En dessous de ce seuil, l’homme n’a qu’1 % de chance d’être fécond.

Ce slip n’est ni plus ni moins qu’un slip avec un trou à l’avant. L’homme doit y glisser sa verge et son scrotum. Les testicules sont remontées manuellement à l’entrée des cavités inguinales pour rester bien au chaud. 

En France, seul un docteur prescrit ce slip à ses patients : le Docteur Mieusset, à l’origine de cette technique. Selon lui, les avantages d’un tel contraceptif sont considérables. « C’est le seul moyen de contraception pour homme ciblé, c’est-à-dire qu’il ne se diffuse pas dans tous le corps, et qui n’interfère pas avec l’acte sexuel. »

Seul point jugé négatif : il faut que le slip soit porté entre 12 heures et 15 heures par jour. Heureusement ce n’est ni douloureux ni inconfortable.

Une méthode qui a fait ses preuves

Si la durée nécessaire pour atteindre un niveau d’infertilité suffisant varie d’un homme à l’autre, on considère qu’il faut au moins 2 mois d’utilisation pour que la contraception soit efficace. Pour s’assurer du bon fonctionnement du slip chauffant, il est important de réaliser des spermogrammes réguliers.

Les résultats du Docteur Mieusset sont positifs : il a testé le slip sur une cinquantaine de couples et ne signale qu’une seule grossesse « pour un sous-vêtement mal porté. » Aucun effet secondaire n’a non plus été constaté. Pour redevenir fertile, il suffit d’arrêter de porter le slip et au bout de deux à trois mois, les testicules reprendront leur température habituelle.

Une contraception encore méconnue

Largement ignoré du grand public, le slip chauffant existe pourtant depuis les années 80. Aussi simple et efficace soit-il, peu sont les hommes à chercher d’autres moyens de contraception que le préservatifs, peu chers et faciles d’accès.  

Pour le moment, le sous-vêtement chauffant reste artisanal et n’est pas encore commercialisé.

Attention si vous voulez le fabriquer vous-même. « Si on ne le fait pas correctement, cela peut entraîner des gènes ou des irritations, » a précisé le Docteur. Et si son utilisation est simple, il est toutefois nécessaire de respecter un suivi médical rigoureux.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi… 

Contraception, les hommes aussi

Contraception féminine : la stérilisation volontaire, un parcours du combattant


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru