Notre sélection des lieux les plus chauds de l’été


Clarisse Luiz 20 juillet 2019

Sea, sex and sun.

Il semblerait que l’été favorise la libido. Femmes, hommes, célibataires ou en couples sont formels : près de 75 % d’entre eux affirment avoir plus souvent envie de faire l’amour, l’été. En dehors du soleil et de la chaleur, cela s’explique aussi par une baisse du stress liée à l’activité professionnelle, une augmentation du temps libre… Bref, autant de raisons pour s’offrir quelques belles et longues siestes crapuleuses.

Mais tous les sondages de la période estivale révèlent aussi que l’été est la période privilégiée pour tenter de nouvelles expériences, histoire de pimenter un peu sa vie sexuelle après une longue année de « métro-boulot-dodo ». Les situations recherchées sont nombreuses : pratiquer le naturisme, faire l’amour dans un bois, le soir sur une plage, dans la mer, dans une voiture… Et, il y a celles et ceux qui voudraient profiter de l’été pour aller encore plus loin : satisfaire des fantasmes d’exhibition, découvrir l’univers d’un club libertin, pratiquer l’échangisme, l’amour à trois, la bisexualité

C’est l’amour à la plage… 

Si les côtes bretonnes ou atlantiques attirent de plus en plus de monde, les plages du Sud restent une destination privilégiée. Le naturiste s’y pratique sur un grand nombre d’entre elles et certaines ont la réputation d’être des lieux chauds de rencontres ou d’exhibition. Vous aurez donc la possibilité, si vous le souhaitez, de trouver des partenaires de jeux en fonction de vos désirs. Sur ces plages, tout le monde se côtoie tout en se respectant : voyeurs, gays, libertins… Un dress-code est établi de manière tacite et les voyeurs font généralement la police entre eux pour la tranquillité des couples et des femmes exhibitionnistes.

Mais de l’exhibition au libertinage, il n’y a souvent qu’un petit pas à franchir… 

Bienvenu chez les campeurs coquins ! 

En quelques années, les campings et gîtes naturistes avec une connotation « coquine » se sont multipliés à travers la France. On est très loin de l’agitation du Cap d’Agde. La clientèle recherche d’abord le calme, le côté « nature » des vacances, la convivialité avant de pousser les choses un peu plus loin… si affinités. 

Ainsi, si les relations libertines sont appréciées, elles ne sont pas forcément la priorité. Il s’agit tout d’abord d’un véritable retour aux sources et de se déconnecter totalement du monde du stress et du travail. Ce sont des naturistes libertins, comme certains aiment se définir.

Mise en boîte

Combien de couples ont effectué leurs premiers pas dans un établissement échangiste durant les vacances d’été ? Une majorité sans doute. Il y a les curieux, il y a les voyeurs et puis il y a celles et ceux qui ont réellement envie de passer à l’acte. Loin de chez soi, dans un total anonymat, ce passage est souvent plus facile. Quoiqu’il en soit, il y aura toujours un club ou un sauna libertin à proximité du lieu de vos vacances. La France en compte plus de 250. Un record en Europe ! Laissez-vous tenter par les soirées à thème qui vont se multiplier en juillet et en août : soirée seins nus, soirée bikinis, soirée revue de bronzages, élection des plus belles fesses, prise de la pastille, nuit des sans culotte… L’été a ses grands classiques. Et, en règle générale, c’est durant les vacances que la population libertine s’encanaille le plus…

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Faire l’amour dans la nature : nos conseils pratiques

Ressan, photographe du monde libertin


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru