Règles : ce qu’il faut savoir du sexe dans le rouge


Sensuelle Estelle 9 septembre 2019

Si le sexe pendant les règles n’est pas au goût de tout le monde, il peut être tout de même bénéfique pour les femmes. Il nécessite quelques précautions…

sexe rapport sexuel règle menstruation sang

L’heure des règles doit-il marquer la fin d’une activité sexuelle épanouie ? Pas pour tout le monde, car  réalisé sur 800 interrogé.e.s, la moitié déclarent avoir des relations sexuelles occasionnelles. Et seulement 26% des sondé.e.s font une croix dessus.

Pas de sexe lors des ragnagnas, pourquoi ?

Ça tâche

Le sang ne fait pas de cadeau aux draps, et malgré les remèdes de grand-mères à base de sel et d’eau froide, difficile parfois de rattraper des règles trop abondantes. Les marques proposent des solutions : Think a crée une couverte spéciale pour les règles, tandis que Flexfits a trouvé l’alternative avec son tampon Flex.

Un investissement que tout le monde n’est malheureusement pas en mesure de s’offrir, mais d’autres solutions existent : l’alèse au-dessus de vos draps ou le sexe sous la douche, peuvent très bien faire l’affaire.

Question position, celles sur le dos, comme le missionnaire, limiteraient le flux sanguin.

Je n’aime pas le sang

Pour les hématophobes (peur du sang), ça peut se comprendre, mais pour ceux qui considèrent que le sang est « sale » : attention !  La plupart du temps, cela peut être issu d’une croyance ancestrale : comme dans le Lévitique où il est écrit « la femme qui aura un écoulement de sang restera 7 jours dans la souillure de ses règles« .

La composition des fluides du vagin se rapproche de celle du sang menstruel à peu de choses près : à ce dernier, se rajoute seulement le sang et les fragments nécrotiques de l’endomètre.

Tout le reste est une question de goût, homme ou femme ne doivent en aucun cas se forcer et être obligé.e.s, sous prétexte que les menstruations ne sont pas, à proprement parler, »dégoutantes ».

Le sexe durant la semaine rouge

Donnerait plus de plaisir

Les hormones s’activent très particulièrement en cette période du mois, ce qui peut rendre les femmes plus sensibles au plaisir sexuel. Et donc par alliance, augmenteraient les sensations durant un rapport sexuel.

Apaiserait les douleurs

S’envoyer en l’air libère la célèbre hormone de l’amour, l’ocytocine, et les endorphines, qui lutteraient contre les crampes sexuelles. Et même sans sexe, la masturbation peut aussi y contribuer.

Réduirait la durée du cycle

Tout simplement, le remue-ménage dans votre vagin entraînerait une augmentation de la perte de l’endomètre.

Nécessiterait quelques précautions

Le sang ne remplit pas le rôle de lubrification, au même titre que la cyprine, mais peut contribuer à l’humidification du vagin. Malgré tout, certaines protections, comme les tampons, peuvent assécher les parois vaginales. Pour faciliter la pénétration, utiliser du lubrifiant reste une bonne idée.

Si vous ne connaissez pas votre partenaire, le préservatif ne doit pas se faire oublier. Les infections vaginales et les IST se transmettent plus facilement par le sang, donc on fait attention ! D’autant plus, que les règles ne signifient pas qu’une femme peut ne pas tomber enceinte. Bien au contraire, même si les risques sont faibles, l’ovulation peut varier d’une femme à l’autre et n’exclut pas une grossesse surprise.

À lire aussi…

Extraction menstruelle : n’essayez pas d’aspirer vos règles !

S’informer sur les règles abondantes

Fausse bonne idée : la colle pour retenir les règles


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru