Problèmes de mémoire ? Faites l’amour plus souvent !


Clarisse Luiz 10 avril 2019

Besoin d’une bonne raison supplémentaire pour faire l’amour ? Nous vous l’avons trouvée !

Faire l’amour apporte du plaisir mais pas seulement. L’activité sexuelle est bonne pour la santé, pour le moral mais aussi pour le cerveau ! Selon une  publiée dans les Archives of Sexual Behavior, il y aurait un lien entre la fréquence des rapports sexuels et la mémoire. Si l’on en croit les chercheurs l’université Australienne de Wollongong plus on fait l’amour, plus la mémoire serait efficace.

Sexe et stimulation du cerveau

Les volontaires ont répondu à un questionnaire sur leur vie sexuelle puis ont passé divers tests de mémoire. Les chercheurs ont observé que les hommes qui avaient une activité sexuelle régulière avaient un taux de réussite supérieur de 23%. L’activité sexuelle jouait aussi un rôle sur les capacités cognitives des femmes. Les plus actives sexuellement avaient des résultats plus élevés de 14% . D’après les scientifiques : « le sexe permettrait de stimuler certaines zones du cerveau associées à la mémoire, comme l’hippocampe« .

Comment expliquer un tel effet sur le cerveau ?  Tout simplement grâce à la dopamine, un neurotransmetteur libéré par le cerveau pendant le sexe, et qui a pour effet d’aider au développement de nouvelles cellules, et donc d’améliorer les capacités de la mémoire.

Aux résultats de cette étude australienne s’ajoutent ceux d’une étude britannique menée sur un échantillon moins large de personnes mais avec la même conclusion : le sexe booste bel et bien les capacités mémorielles. Mais selon leur recherche, le sexe ne stimulerait que la mémoire à court-terme. Ses effets sur celle à long-terme n’ont pas encore été prouvés.  

Influence négative

Si le sexe a un effet positif sur la mémoire, il semblerait que les périodes creuses aient l’effet inverse. Ainsi, des recherches récentes ont suggéré un lien entre la ménopause, la baisse d’œstrogène et des inefficacités du cerveau, notamment des troubles de mémoire.

Si vous avez un examen important, la veille vous saurez quoi faire !

(Photo à la  une : Getty Images)

À lire aussi…

Le sexe nous rendrait-il heureux ?

Sex-blues : souffrez-vous de de mélancolie post-coïtum ?

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru