Faut-il faire pipi avant ou après avoir fait l’amour ?


Clarisse Luiz 9 juillet 2019

Ou alors pendant ?

Jamais avant !

Evitez de céder à la tentation d’uriner avant de passer sous la couette avec votre partenaire. Faire pipi avant l’amour est la cause première des infections urinaire ou cystites, des infections souvent très douloureuses.

Le peegasm, l’orgasme de la vessie pleine

On a tendance à penser que faire l’amour la vessie pleine favorisera une infection urinaire ou vous déconcentrera pendant vos ébats. Mais rien de tout cela. Selon certains gynécologues, cela permettrait de déclencher des orgasmes beaucoup plus intenses et de ressentir plus de plaisir ! Ça a même un nom : le « peegasm ».

Le plaisir serait décuplé grâce à la proximité entre le clitoris et la vessie. Une vessie pleine stimulerait plus facilement les nerfs situés dans la zone du bassin et provoquerait cette augmentation de la sensation de plaisir. Mais attention, si le peegasm peut paraitre attrayant, il reste quand même dangereux. Se retenir trop longtemps d’uriner augmente le risque d’infection urinaire et peut avoir de graves répercussions sur les reins. Les médecins conseillent donc de ne pas attendre plus de 15 minutes lorsque vous ressentez les premiers signes d’une envie d’uriner.

Toujours après !

Après avoir fait l’amour, on peut avoir envie de s’endormir tranquillement, mais pour les femmes, il faut dans la mesure du possible aller aux toilettes pour nettoyer son système urinaire.

Le rapport sexuel entraîne toujours une petite remontée de microbes dans l’urètre qui en remontant dans la vessie peuvent causer des infections urinaires. Uriner provoque un effet de nettoyage en expulsant ces bactéries. On l’appelle parfois l’effet « chasse d’eau » !

L’effet chasse d’eau est surtout important en cas de rapports sexuels non protégés. Un préservatif permet de s’immuniser d’une grande partie des bactéries. Dans tous les cas, il reste conseillé d’aller faire un petit tour aux toilettes 45 minutes maximum après les ébats.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Zoom sur les infections urinaires

Nouvelle campagne : Durex s’attaque aux IST


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru