Dépiste-t-on le VIH lors d’un don du sang ?


25 mars 2015

Je souhaiterais savoir si une prise de sang, qu’elle soit faite dans le cadre d’un don ou d’un quelconque examen de santé, implique systématiquement une recherche du VIH ‘ Et, si oui, le patient est-il obligatoirement prévenu du résultat de ce test ‘

Lors d’une prise de sang pratiquée à la demande d’un médecin, on ne recherche rien d’autre que ce qui est requis sur l’ordonnance. Si le VIH est sur la liste, le patient en est informé. En revanche, lors d’un don de sang, la recherche du VIH se fait de façon systématique, le but étant d’éviter de transmettre la maladie lors de l’utilisation ultérieure du sang prélevé. Les donneurs de sang sont effectivement prévenus lorsque le résultat est positif. Une précision : pour diminuer les coûts, on mélange des échantillons de sang de plusieurs donneurs avant de les tester et, en cas de résultat positif, tous les donneurs concernés sont contactés afin de faire un second test individuel. Un premier résultat positif n’est donc pas toujours synonyme de séropositivité.


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru