Comment vérifier si le traitement pour l’infection à chlamydiae a fonctionné ou non ?


25 mars 2015

Il y a quelque mois, j’ai contracté la chlamydia de mon ex-copain infidèle. J’ai été soignée. Par la suite, j’ai eu un rapport qui a mal tourné car cela a déclenché de gros saignements vaginaux. Rien de douloureux, mais c’était vraiment gênant. J’ai consulté un médecin qui a dit que mon problème était sûrement dû à un déséquilibre hormonal causé par le traitement de la chlamydia. J’ai donc suivi un traitement hormonal de trois mois. Maintenant que tout est fini, j’ai toujours peur d’avoir des rapports sexuels car l’incident de ma dernière relation m’a bouleversée… Et si le traitement n’avait pas fonctionné ‘ Je ne sais pas quoi faire, ni comment expliquer un truc pareil à un éventuel partenaire.

J’ai l’impression que vous êtes un peu perdue vis-à-vis de tous ces termes médicaux et que, de ce fait, vous vous inquiétez beaucoup pour bien peu de chose. Certes, il est déplaisant d’avoir une IST (infection sexuellement transmissible), je vous l’accorde et je comprends que vous n’ayez pas envie de recommencer. Mais, rassurez-vous, il est tout à fait possible de vérifier si le traitement pour l’infection à chlamydiae a fonctionné ou non. Il suffit pour cela de refaire un prélèvement, c’est tout simple. Vous devriez retourner voir votre médecin et lui faire part de votre besoin d’être tranquillisée sur votre guérison. De cette façon, vous n’aurez rien à expliquer au partenaire suivant, ce qui est tout de même bien plus simple, non ‘ Quant aux saignements, ils sont dus à une insuffisance hormonale qui peut toucher n’importe quelle femme à un moment ou à l’autre de sa vie et n’ont rien à voir avec le traitement antibiotique que vous avez pris.


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru