Je bande beaucoup…


Frédérique Hédon 2 octobre 2015

Combien de fois devrais-je être en érection par jour ? Une fois le matin et quand je fais l’amour à ma femme, non ? Parce que moi, j’ai toujours la gaule pour un rien ! Je bande presque la moitié de la journée et à chaque fois que je me réveille pendant la nuit… C’est quoi mon problème, sérieux ?

Charles, 29 ans.

Il n’y a pas de règles, ni de normes physiologiques en ce qui concerne le nombre quotidien d’érections. Seule la baisse progressive de la capacité à bander au fil des décennies est assez universelle, et encore ! Ce que vous décrivez c’est ce qui se produit chez les ados quand l’afflux d’hormones les fait réagir à la moindre stimulation sexuelle. À votre âge, il peut arriver que l’on reste presque aussi réactif, sans que l’on puisse vraiment parler de problème. Cela est d’autant plus fréquent que l’on n’a pas trop de soucis, ni de préoccupations, ce qui est sans doute votre cas. Si cela n’handicape pas votre vie professionnelle en vous empêchant de mener à bien vos projets, il n’y a pas lieu de vous en inquiéter. Sinon, mieux vaut vous faire aider pour mieux utiliser votre énergie interne au lieu de la maintenir à un stade pseudo adolescent.

À propos de l’auteur
Frédérique Hédon

Frédérique Hédon

En tant que médecin généraliste, Frédérique Hédon a rapidement compris l’importance de la santé sexuelle sur l’équilibre des individus et des couples. C’est ce qui l’a amenée à devenir médecin sexologue et andrologue, tout en se formant à la pratique de la psychothérapie individuelle et conjugale, aux thérapies comportementales, à l’hypnose et à la relaxation. Consultante dans le service de Médecine Interne, elle a créé l’une des toutes premières consultations hospitalières de sexologie à l’hôpital Henri Mondor. En tant que présidente du SNMS (syndicat national des médecins sexologues), elle a activement participé à la reconnaissance de la pratique médicale de la sexologie en France. Membre de la SFSC (société française de sexologie clinique), de l’AIUS (association inter universitaire de sexologie), de l’EFS (Fédération européenne de sexologie) et de l’ISSIR (Société internationale de médecine sexuelle et impuissance), elle a participé à de multiples projets de recherche et d’enseignement en France et aux États-Unis, dont les essais cliniques pour les médicaments destinés à soigner les troubles de l’érection. Auteur de Chagrins d’amour (Larousse, 2008) et de La sexualité féminine (Flammarion, 1999), Frédérique Hédon a également écrit de nombreux articles pour la presse médicale pour la presse grand public (Voici, Top Santé, Marie-Claire...) Elle conseille les lecteurs du magazine cmsforever.ru depuis plus de dix ans.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru