Comment accepter qu’elle ait envie de voir ailleurs ?


25 mars 2015

Je vis depuis trois ans et demi avec une jeune femme de mon âge. Je l’adore et cela semble être réciproque. Selon elle, je serais l’homme de sa vie et le futur père de ses enfants. À première vue, tout va bien. Mais, depuis deux ans, je vis dans une grande frustration sexuelle. La première année, nous faisions l’amour deux fois par jour, et depuis deux ans, ce n’est pas plus de quatre fois par mois. Pour moi, c’est un vrai supplice. Au cours de nos discussions, elle attribuait ce « vide sexuel » à des problèmes passagers et promettait toujours le retour des beaux jours. Naïf comme je suis, j’y ai cru et je me suis dit : « Prends ton mal en patience ». Mais récemment, elle m’a annoncé : « J’ai envie de connaître autre chose, envie de vivre, c’est-à-dire de voir d’autres hommes tout en restant en couple avec toi. » Ce fut un véritable choc pour moi. Du jour au lendemain, cette femme si tendre, si câline et surtout si démonstrative est devenue un véritable caillou. Elle me parlait de ses désirs sexuels avec d’autres comme pour me torturer, et elle n’a plus voulu qu’on se donne la main ou qu’on s’embrasse en public. J’ai déprimé et pleuré devant elle, mais sans réponse. J’ai pris l’initiative de la quitter après lui avoir laissé le choix, mais elle disait ne pas pouvoir ni vouloir aller à l’encontre de ses désirs. Je me suis mis à la recherche d’un nouvel appartement. Là, je ne sais pas ce qui s’est passé, elle a craqué et m’a supplié de rester, me jurant qu’elle ne passerait pas à l’acte avec d’autres. Idiot comme je suis, j’ai plongé. Pour être clair, je ne l’ai jamais trompée et je ne veux pas la partager. Notre histoire est repartie, la sexualité aussi, elle voulait un enfant de moi. Mais le « démon » est réapparu. Nos rapports sexuels se sont de nouveau raréfiés et elle m’a dit : « Je t’adore plus que tout, mais je n’ai pratiquement plus de désir pour toi. Ce n’est pas important car je t’aime. Mais c’est vrai que j’ai des désirs pour d’autres hommes. » Je suis malheureux car je l’aime, mais je n’accepte pas qu’elle ait du désir pour d’autres et pas pour moi.

Tout le problème de la sexualité au fond, c’est de savoir faire la différence entre désir, fantasme et réalité. La réalité, c’est que votre compagne tient à vous, qu’elle n’a pas supporté l’idée que vous vous sépariez et qu’elle vous a choisi vous, plutôt qu’une liberté qui s’ouvrait à elle. Seulement, époque oblige, elle s’est sentie obligée de vous raconter ses fantasmes et ses désirs pour d’autres hommes, et vous ne le supportez pas. Une chose est sûre : c’est souvent compliqué d’avoir à accepter les fantasmes de l’autre. En ce qui vous concerne, le problème est inversé par rapport à beaucoup de couples, où c’est l’homme qui continue à fantasmer sur d’autres femmes, tout en ayant une relation forte avec son épouse. Peut-être, d’ailleurs, que la donne serait simplifiée si vous étiez semblable à votre amie. Il vous serait alors plus facile de comprendre ce qu’elle veut dire en parlant de ses désirs envers d’autres : qu’elle en est troublée et pas obligatoirement qu’elle les préfère à vous. C’est sans doute une toute jeune femme et elle a encore besoin de se prouver qu’elle peut plaire, qu’elle peut séduire. Elle manque certainement d’un peu de confiance en elle, et séduire est une façon de se rassurer. En étant déjà « fixée » avec vous, le jeu de la séduction lui manque et diminue son désir. Mais, entre deux personnes qui s’aiment et veulent s’en sortir, le dialogue est le meilleur moyen de progresser. Il permet de comprendre comment faire pour respecter l’autre sans mettre fin à sa vie personnelle. Sans doute vous faudrait-il un peu d’aide, quelques séances de thérapie ensemble pour faire le point et mieux vous mettre au diapason de l’autre.


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru