C’est la première fois pour mon copain. Comment le rendre à l’aise ?


Frédérique Hédon 13 décembre 2019

Mon nouveau copain est puceau et à 35 ans, il n’a jamais eu de rapports sexuels, ce qui ne me pose aucun problème. Mais je ne sais pas trop comment faire pour que sa première fois se passe bien et qu’il en garde un bon souvenir. Moi-même, je n’ai eu que deux petits amis avant lui et ça remonte à quelque temps déjà. En plus, ils n’étaient pas très expérimentés, même s’ils savaient plus ou moins comment s’y prendre. Quels sont vos conseils pour qu’il se sente bien ? Quelle position nous recommandez-vous ?

Conseil sexe : Comment réussir sa première fois ?

Notre sexothérapeute, Frédérique Hédon, apporte sa réponse.

Tout d’abord, je vous félicite d’avoir à coeur que cette première expérience se passe au mieux pour lui. Vous avez parfaitement raison de considérer l’enjeu de cette première fois et de vouloir mettre toutes les chances de votre côté.

En effet, si toute « première fois » est un événement marquant de la vie sexuelle, il faut bien dire que le fait d’avoir dépassé la trentaine sans avoir osé se lancer rend les choses plus compliquées. Votre ami se sent sûrement mal à l’aise à l’idée de ne pas savoir s’y prendre à son âge. Rassurez-le en lui disant que vous n’avez pas beaucoup d’expérience non plus, mais que vous souhaitez que tout se passe au mieux pour lui et qu’il n’y a pas de raisons de s’inquiéter.

S’il avait l’impression que vous êtes une experte, il pourrait craindre votre jugement, et cela le rendrait d’autant plus anxieux. En sachant que vous n’attendez pas de lui une performance sexuelle, aura le sentiment que vous êtes compréhensive et pleine d’attentions. Cela devrait suffire à créer une ambiance propice à la confiance et à la complicité.

Il est également important de ne pas fixer d’objectifs. Le sexe : ce n’est pas le porno, ce n’est pas non plus faire toutes les positions du kamasutra, c’est encore moins avoir un orgasme à chaque fois ! Et la première fois ne se résume pas qu’à la pénétration. Elle prend aussi en compte les caresses, les baisers, le sexe oral (fellation, cunnilingus, anulingus…). L’essentiel est de profiter de l’instant présent.

Quant au choix de la position, il est difficile de vous répondre, tant cela dépend des deux partenaires. Je vous conseille néanmoins de rester « classiques », et d’opter, soit pour la position du missionnaire où l’homme est allongé sur sa partenaire, soit celle d’Andromaque, où la femme est installée sur son compagnon.

La levrette fait aussi bien l’affaire, en particulier, si l’échange de regard paraît gênant pour les deux partenaires. Ce qui peut être souvent le cas durant les premiers rapports, jusqu’à se dissiper au fur et à mesure.

Quel que soit votre choix, il sera sans doute nécessaire que vous le guidiez avec votre main pour lui montrer le chemin… Avec la bonne volonté qui vous anime, tout devrait se passer au mieux.

Il est à noter que pour un tout premier rapport, les préservatifs (masculins ou féminins) ne deviennent pas dispensables ! Que ce soit pour la pénétration, ou bien pour le sexe oral (en cas de cunnilingus ou d’anulingus, il faut prendre une digue dentaire). Bien sûr, tant qu’un test de dépistage n’a pas été effectué et qu’il n’y pas de contraception.

(Photo à la une : Getty Images)

Autres conseils sexo…

Les préliminaires : ce qu’il faut savoir !

Pourquoi mon homme est-il maladroit au lit ?


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru