Comment pratiquer la sodomie ?


25 mars 2015

Ma femme et moi souhaitons pratiquer la sodomie. Néanmoins, quelques tabous nous freinent. Comment susciter le désir d’une telle pénétration chez l’autre ‘ Comment dilater suffisamment l’anus pour permettre une pénétration sans la moindre douleur ‘ Comment parvenir à l’orgasme anal ‘

Ce ne sont pas tant des tabous qui vous freinent, mais plutôt des inquiétudes purement pratiques qui peuvent aisément se dissiper. Pour commencer, il faut que vous en ayez envie tous les deux. Si vous insistez alors que votre femme n’est pas à 100 % partante, elle ne parviendra pas à se détendre. Cela compromettrait grandement le confort et la pénétration sans douleur. En effet, l’anus est un anneau musculaire puissant qu’il faut réussir à décontracter pour permettre l’intromission de la verge. Et cela doit se faire, surtout la première fois, dans un contexte de confiance réciproque. On peut favoriser l’ouverture du sphincter anal en le massant ou en essayant d’introduire progressivement un ou deux doigts dans l’orifice. Vous pouvez également faciliter l’intromission en utilisant un gel lubrifiant ou une substance huileuse comme de l’huile d’amande douce ou de la vaseline (à proscrire dans le cadre d’un rapport protégé). Si vous vous montrez patient et délicat, tout devrait bien se passer. En revanche, parvenir à l’orgasme anal est une affaire plus personnelle, car le rectum n’est pas pourvu des mêmes récepteurs sensoriels que le vagin. Ainsi, certaines personnes jouissent facilement durant la sodomie, tandis que d’autres, tout en appréciant cet acte, n’arrivent pas pour autant à atteindre l’orgasme.


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru