Libertinage et adultère : ce n’est pas la même chose !


Sensuelle Estelle 6 septembre 2019

Dans les couples libertins, il est possible d’aller voir ailleurs et de rester fidèle…

couple libertin sexualité libertinage adultère infidélité

Le synonyme choisi pour « libertin » se tourne souvent à tort vers le mot « infidèle » Une confusion abusive qui n’est pourtant pas très juste…

L’adultère, c’est quoi ?

Homme ou femme, l’infidèle est considéré comme celui qui ne respecte pas ses engagements. Il chercherait dans la plupart des cas une relation avec un.e autre partenaire, quelle que soit sa nature (sexuelle, virtuelle, sentimentale…). Mais à l’insu de son ou sa partenaire !

Le déclenchement de ce comportement provient de diverses raisons : l’envie de pimenter sa sexualité, le fantasme, les problèmes sous-jacents avec son ou sa conjoint.e…

L’adultère se marque d’un quotidien de mensonge pour certains. D’autres optent pour la sincérité, quitte à blesser son ou sa partenaire au moment des aveux.

Un couple libertin est forcément infidèle… ou pas

Le libertinage du 16ème siècle était avant tout un courant de pensée. De nos jours, il s’apparente à une manière de vivre sa sexualité, qui réside sur un état d’esprit libéré. Ce mode de vie se démocratise au fur et à mesure, suscitant fascination et envie.

Certains couples libertins préfèrent s’accorder une exclusivité sexuelle, en vivant toutes leurs expériences ensemble, et non séparément. D’autres, en revanche, ressentent l’envie de coquiner seul.e de leur côté. Mais cette possibilité tient souvent d’un accord entre les deux personnes en couple. Elle peut aussi résider sur une excitation, par exemple dans le cadre du candaulisme (plaisir à savoir que son ou sa partenaire est avec un.e autre pour certain.e.s). Mais à la différence de l’adultère, les libertins ne cachent pas ce qu’ils font de leur côté.

Le côté sentimental doit aussi être pris en compte. Mais l’infidélité sexuelle se différencie de l’infidélité sentimentale. Cette dernière peut être considérée comme une trahison. Car oui, les libertins ne sont pas tous adeptes du polyamour.
Cette orientation se définirait,  comme la « capacité à avoir des sentiments amoureux pour plusieurs personnes en même temps, avec compassion, empathie et bienveillance » Le polyamour doit bien se différencier du libertinage, qui reste la plupart du temps axé sur le sexe.

À noter que les couples libertins peuvent éventuellement être victimes d’adultère de la part de leur partenaire, dans certains cas. Mais un.e libertin.e n’est pas fatalement infidèle.

À lire aussi…

Infidélité en couple : l’augmentation des femmes volages

Votre voix pourrait trahir votre infidélité

Tout savoir sur les pratiques libertines !


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru