Érections douloureuses, quelles sont les causes ?


Clarisse Luiz 9 avril 2019

Les dysfonctions érectiles sont monnaies courantes dans la vie sexuelle d’un homme mais ces troubles de l’érection peuvent avoir des conséquences très graves…

Priapisme

Le priapisme est une érection prolongée et douloureuse qui n’aboutis généralement à aucune éjaculation. Elle peut durer jusqu’à 4 heures même sans stimulation sexuelle. Les causes sont multiples ; soit un trouble lié à la circulation de sang, une blessure, une infection urinaire ou un traumatisme au niveau de du périnée. Ce type d’érection sans fin peut déboucher sur des lésions irréversibles à l’intérieur du pénis.

Maladie de Lapeyronie

Cette maladie assez fréquente qui touche de la population masculine adulte entraîne une réaction inflammatoire, avec une douleur en érection (aussi bien durant les érections spontanées que pendant les rapports) mais aussi parfois au repos. 

Fracture

Il peut arriver au cours d’un rapport sexuel que le pénis dévie de sa route et s’écrase contre le pubis de sa partenaire : c’est alors une fracture des corps caverneux. On rappelle bien évidemment que si l’on parle de « fracture », le pénis n’est pas un os !

Rupture du frein

Le frein c’est ce qui relie le prépuce au gland. S’il est trop court il attire le gland vers le bas et peut se déchirer pendant un rapport sexuel. La zone étant fortement irriguée, le saignement abondant peut être impressionnant.

Aller chez l’urologue au plus vite

Il est urgent de consulter un urologue dès les premiers symptômes. Certains cas comme le priapisme, la fracture et la rupture de frein sont considérés comme des urgences médicales. Une intervention rapide réduira les risques de séquelles graves.

Si c’est moins grave, l’urologue pourra en fonction de son diagnostic, vous injecter un médicament dans les corps caverneux, y réaliser une ponction ou encore suturer l’intérieur de la verge. Et ensuite, la patience sera votre meilleure alliée. Vous devrez vous abstenir de sexe pendant un petit mois et demi.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Trouble de l’érection : la médecine a une nouvelle piste

Tout savoir sur l’érection matinale


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru