Halloween : les femmes doivent être sexy ! (Ah bon ?)


Sensuelle Estelle 31 octobre 2019

Halloween, c’est davantage sexy pour les femmes ? Il semblerait et cette tendance se serait développée depuis les années 70…

halloween fête sexy déguisement femme révolution sexuelle greenwich village sexisme

Halloween fait son grand retour et c’est l’occasion de se mettre sur son 31 ! Si certain.e.s se sont démené.e.s à aller choper leur déguisement au fond du placard, d’autres ont chiné les sites en ligne pour trouver LE costume pour paraître le.a plus effrayant.e… Ou sexy ! Cette tendance prend de l’ampleur depuis de nombreuses années et aurait visiblement trouvé une cible de choix : la gent féminine. Mais pourquoi les costumes de femme deviennent de plus en plus sexy ?

Petit retour dans le passé…

Ou plus précisément en 1973 ! C’est l’année où se déroula le premier défilé d’Halloween à Greenwich Village, à New York. Ralph Lee, marionnettiste et fabricant de masques, réunit sa famille et ses amis pour célébrer cette fête folklorique, originaire de 2000 ans.

Et de simple promenade familiale, elle s’est transformée en une fête de quartier, où les établissements ouvertement homosexuels foisonnent depuis les années 1920. Et c’est justement la communauté gay qui ajoute son grain de sel : les costumes rebelles et en particulier, les tenues de drag ont apporté la touche sexy à l’événement. Ce qui n’a pas échappé aux yeux des commerçants qui voyaient une mine d’or dans la création de costumes et les déguisements sexy ont commencé à se développer.

Les années 1990 accentuent l’avènement du sexy Halloween

Il fallait attendre encore que Halloween traverse l’Atlantique avant de se retrouver dans l’Hexagone, ce qui est arrivé en 1997. Disneyland, Coca-Cola, McDonald’s font la promotion de cette institution new-yorkaise, qui ne reste qu’une « opération marketing » : bonbons, décorations et costumes !

Et depuis les années 60-70, la révolution sexuelle a marqué les esprits, où les moeurs se libèrent, les femmes se dénudent… Ce qui a fait ricochet sur les déguisements d’Halloween ! Les tenues deviennent plus courtes, plus moulantes, plus osées, en somme plus sexy et elles se dégainent à toutes les sauces : sorcière sexy, vampire sexy, momie sexy… (Vaut mieux s’arrêter maintenant, sinon on en finit pas !). Un journaliste de LA Times a d’ailleurs trouvé le terme “Slutoween” pour décrire ce phénomène.

Force est de constater que la réplique de Cady dans Lolita Malgré Moi se mêle à la réalité : « Halloween est le seul jour de l’année où une fille peut s’habiller comme une prostituée sans qu’aucune autre ne puisse lui dire quoi que ce soit. » Le déguisement semblerait devenir une « parfaite » excuse pour être plus affriolante et beaucoup de femmes en seraient adeptes : , Chad Hostman, qui détient une boutique de déguisement en ligne, le confirme et précise que « ce qui marche, c’est plus que jamais le sexy-pratique: les shorts et les déguisements une pièce ».

Le sexy Halloween est-il sexiste ?

Comme l’explique Chad, « je ne pense pas que nos costumes soient vraiment… Enfin… Certains sont plus sexy que ce qui se fait aujourd’hui, peut-être. Mais la plupart sont simplement au goût du jour. » Pourtant, l’engouement de cette mode ne semblerait pas faire l’unanimité : « chaque année, un de nos costumes est sur la liste des costumes les plus stupides ou les plus sexistes de Yahoo », ajoute le vendeur.

On constate bien que le phénomène touche nettement moins les hommes. On trouve facilement un costume de burger sexy (oui oui, ça existe ) pour les femmes, mais celui version homme c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin…

À lire aussi…

Le concours de Miss France ouvert aux transgenres ?

Un sex shop norvégien fête ses 30 ans avec une vidéo très hot…


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru