Les positions sexuelles quand on a la grippe (et éviter les contaminations) !


Sensuelle Estelle 22 novembre 2019

Même avec la grippe, faire du sexe c’est possible, mais difficile de ne pas la refiler. Voici les positions sexuelles idéales pour se faire prendre en grippe sans risques !

Les positions sexuelles quand on a la grippe (et éviter les contaminations) !

Fièvre, nez qui coule, fatigue… Et la grippe annonce son grand retour, de quoi rester cloué au lit pendant une bonne semaine ! , des scientifiques de la Wilkes University of Pennsylvania étaient formels : « Pour lutter contre la grippe et autres rhumes passagers, il faut faire l’amour ». L’explication ? S’envoyer en l’air ferait monter en flèche notre taux d’immunoglobuline A, « une défense naturelle du corps contre les microbes, et notamment contre la grippe” comme l’affirment les chercheurs.

Même si aucune autre étude n’a jusque-là conforté cette idée, rien n’empêche de faire des galipettes malgré la grippe (sauf si vous êtes à l’article de la mort bien sûr) ! Voici donc une liste de positions sexuelles idéales pour éviter de se transmettre le virus (sauf si ça fait partie d’une vos vengeances)…

1. Le cheval renversé

Dominer votre partenaire c’est votre dada (sans jeu de mot bien sûr…) ? Sauf qu’avec l’Andromaque, vous pouvez directement tirer une croix en cas de grippe. Ou comme le Kamasutra est bien fait, changez simplement de sens et chevauchez votre partenaire en lui tournant le dos. Moins fatiguant pour votre partenaire, si c’est lui/elle qui est malade.

Cette position peut provoquer un plaisir renversant avec la pénétration profonde qui stimule le deep spot ou bien la prostate, sans se soucier du regard de l’autre s’il nous gêne. Étant libres, vos mains peuvent aisément venir stimuler l’anus de sa/son partenaire, voire ses testicules (si elles existent, ça va de soit).

2. La levrette

Un classique ! Mais idéal pour ne pas recevoir tous ces microbes, et ce, davantage si vous accentuez votre cambrure en allongeant le haut de votre corps. Adeptes de la pénétration profonde et de la masturbation du clitoris, vous serez ravi.e.s. Nettement moins pour les adeptes du kiné pour cause de lombalgie.

Peu importe votre place durant cette position, si la fatigue est trop prenante, vous pouvez tout simplement opter pour la variante allongée de la levrette.

3. La trêve

Si la maladie vous fatigue trop (ou vous êtes tout simplement flemmard), la position de la trêve pourra vous convenir : votre partenaire replie ses jambes et vous vous placez perpendiculairement à son corps. À défaut de pouvoir vous embrasser, vous pouvez toujours vous caresser et vous regarder dans les yeux durant ce moment intime.

À lire aussi…

Fracture du pénis : certaines positions plus dangereuses que d’autres

Sexe matinal : 5 positions pour les flemmard.e.s


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru