Le sexe serait le meilleur remède contre les migraines !


Clarisse Luiz 22 mai 2019

« Pas ce soir, j’ai la migraine… »

Le sexe serait le meilleur remède contre les migraines ! - cmsforever.ru

L’hypothèse selon laquelle le sexe peut apaiser les personnes souffrant de violents maux de tête n’avait été certifiée par une étude, jusqu’à ce que les chercheurs allemands de l’université de Münster se penchent sur la question. Dans la revue , ils assurent que faire l’amour quand on a la migraine serait un bon moyen d’apaiser la douleur.

Le sexe, un « outil thérapeutique »

Pour en arriver à cette conclusion, le neurologue Stefan Evers et son équipe ont envoyé un questionnaire à 800 personnes sujettes à la migraine et 200 à l’algie vasculaire de la face (une migraine très douloureuse n’affectant qu’un côté de la tête). Les sondés étaient interrogés sur les rapports sexuels qu’ils avaient eus pendant leurs épisodes de migraine et l’impact du rapport sur son intensité. 400 d’entre eux ont renvoyé leur copie. Parmi les migraineux « classiques », 34 % ont déclaré faire l’amour malgré la crise. Et dans 60% des cas, voyaient leurs douleurs s’atténuer, voire disparaître totalement.

Merci l’endorphine

L’une des hypothèses avancées par les auteurs de l’étude serait que l’orgasme aurait des vertus apaisantes.L’endorphine libérée pendant l’orgasme agit comme un antalgique naturel dans le système nerveux en réduisant voire en éliminant le mal de tête selon les patients. L’orgasme serait alors au même titre que le sexe un bon anti douleur, beaucoup plus efficace que le doliprane si l’on en croit l’étude allemande.

Céphalées coïtales

S’il semblerait que le sexe puisse réellement guérir les douleurs, l’étude du neurologue a tout de même souligné un aspect négatif : 33% des participants à l’enquête ont vu leurs symptômes de migraine empirer… Les céphalées coïtales, ces maux de tête violents causés par des spasmes des artères du cerveau qui surviennent pendant ou après l’orgasme toucheraient 1% de la population selon le . Reste à comprendre pourquoi l’endorphine agit aussi négativement sur ces personnes dont les douleurs peuvent durer jusqu’à quatre heures.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Voilà pourquoi vous pleurez après l’orgasme

6 réactions de votre corps quand vous faites l’amour


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru