L’art de masturber son partenaire avec sa poitrine


Clarisse Luiz 21 mai 2019

Connaissez-vous la (technique) différence entre branlette espagnole et cravate du notaire ?

L'art de masturber son partenaire avec sa poitrine - cmsforever.ru

L’envie vous prend de pimenter un peu votre vie sexuelle ? Au lieu d’entreprendre les positions les plus compliquées du Kamasutra, pourquoi ne pas vous essayer à une pratique masturbatoire en duo ?

La potrine entre en scène !

Pour ces pratique, vos seins sont mis à l’honneur ! En plus d’offrir le visuel d’une belle paire de seins, la poitrine offre aussi à votre partenaire des sensations supplémentaires et différentes de celles d’une masturbation classique. Voici deux positions idéales pour faire rentrer vos seins dans vos jeux de masturbation :

– La cravate de notaire

Dans cette position, l’homme vient s’asseoir sur le ventre de la femme pour se masturber. Resserrez vos seins sur le sexe de votre homme et c’est lui qui à son rythme effectue les mouvements de va-et-vient avec son pénis. Les plus joueuses pourront s’essayer à la « cravate de notaire inversée » où cette fois l’homme est assis sur le visage de la femme. Vous pourrez alors combinez masturbation et anulingus.

– La branlette espagnole

Dans cette variante, l’homme est passif. C’est la femme qui est en charge des mouvements de va-et-vient avec ses seins en se mettant au niveau de l’homme.

Certaines pensent à tort que dans ces positions, seul l’homme prend du plaisir. Dans les deux cas, l’homme et la femme y trouveront chacun des sensations et une excitation différentes. L’homme par le mouvement de va-et-vient et la femme par les stimulations de son partenaire sur sa poitrine.

Pas besoin d’avoir des gros seins !

Vous n’avez pas besoin de faire un bonnet F pour pratiquer la branlette espagnole ou la cravate de notaire. Le plaisir de l’homme vient plus du glissement du sexe entre les seins que de la taille même de la poitrine. L’important est de combiner plaisir visuel et excitation du contact !

Ne comptez pas sur votre salive pour garantir un bon « glissement ». La salive sèche vite et ne rendra l’acte que plus inconfortable. Il est recommandé d’utiliser un lubrifiant à base de silicone, qui dure plus longtemps, entre les seins. Attention à ne pas en mettre trop, ni à en mettre sur toute votre poitrine. Les seins glisseront trop et ni vous ni votre partenaire n’arriverez à les saisir normalement.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Le humping : la masturbation sans les mains, vous connaissez ?

Atteindre l’orgasme par stimulation des seins


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru