Tout savoir sur la sécheresse vaginale


Clarisse Luiz 4 mars 2019

La sécheresse vaginale est courante chez les femmes, pourtant elle reste un sujet tabou, encore lié à tort à la ménopause.

Sécheresse vaginale - cmsforever.ru

Être sèche du vagin, mais c’est quoi ?

Vous ne connaissez pas la sécheresse vaginale ? Ce symptôme encore tabou mais pourtant très fréquent chez la femme augmente fortement la vulnérabilité aux infections gynécologiques et n’est pas sans conséquence sur la vie intime. C’est un manque de lubrification des tissus du vagin dont une femme sur six souffre. La sécheresse vaginale peut toucher toutes les femmes mais principalement celles qui sont ménopausées, les jeunes mamans ou les femmes enceintes.

Les causes

  • Changements hormonaux

L’une des causes les plus courantes de sécheresse vaginale est la diminution du taux d’œstrogènes pendant la ménopause, après l’accouchement ou pendant l’allaitement.

  • Médicaments

Les médicaments contre les allergies, le rhume ou l’asthme peuvent avoir un effet desséchant sur le corps et entraîner une diminution de la lubrification.

  • Excitation insuffisante

Dans certains cas, la sécheresse vaginale peut être causée par une faible libido ou des problèmes sexuels avec un partenaire. « Si un partenaire ne vous satisfait pas, qu’il est un éjaculateur précoce par exemple, cela peut contribuer à la sécheresse vaginale », explique le Docteur Goldstein à .

  • Irritation ou infection 

La sécheresse vaginale peut aussi être provoquée par une hygiène locale inadaptée. Les produits chimiques présents dans les savons, les produits d’hygiène, et les parfums déséquilibrent souvent la flore vaginale et sont la cause de sa sécheresse.

  • Stress

Le stress et l’anxiété peuvent également interférer avec le désir sexuel.  « Quand une femme est angoissée, la circulation sanguine est insuffisante », et cela influe sur l’hydratation du vagin dit le Docteur Goldstein.

La vie sexuelle en prend un coup

La sécheresse vaginale peut avoir un impact important sur la vie sexuelle. Selon un sondage de l’IFOP et de Bayer, 68 % des femmes déclarent avoir diminué la fréquence de leurs rapports à cause de leurs problèmes intimes.

Lorsqu’une femme souffre de sécheresse vaginale, la pénétration peut être inconfortable et douloureuse à tel point que 17% des femmes avouent avoir stoppé tout rapport. De quoi perturber l’harmonie au sein d’un couple…

« L’impact de la sécheresse intime sur la qualité de la vie sexuelle se manifeste, au minimum, par un inconfort à la pénétration qui, en perturbant l’excitation, diminue encore la lubrification jusqu’à saper parfois l’orgasme et finir par altérer la libido selon un cercle vicieux ! Cette sécheresse, qui apparaît sans crier gare, va mettre à mal la confiance de la femme en sa capacité à réagir à un stimulus sexuel, sa capacité de séduction et au final son estime d’elle-même«, , gynécologue-obstétricienne

Que faire ?

Une femme atteinte de sécheresse vaginale souffrira de douleurs, de démangeaisons, d’irritations ou encore d’une sensation de brulure. Heureusement, il y a des solutions.

  • Ne souffrez pas en silence ! 

Souffrir de d’assèchement intime est une condition qui peut avoir des effets psychologiques non négligeables pourtant très peu de femmes osent en parler avec leur conjoint ou leur médecin. « Les professionnels de santé sont très préoccupés par les bouffées de chaleur, mais peu évoquent d’emblée les problèmes intimes. Il faut inciter les femmes à aborder le sujet avec leur gynécologue qui sont normalement sensibilisés à cette thématique«, rappelle Odile Bagot.

  • L’importance du lubrifiant

L’utilisation de lubrifiant peut atténuer les symptômes indésirables de la sécheresse. Ceux à base de silicone sont recommandés, car les lubrifiants aqueux sèchent très rapidement.

  • Rassurez-vous, il existe un traitement.

La prise d’un THS – traitement hormonal substitutif – suffit généralement à traiter la sécheresse vaginale. Si pour une raison ou une autre, elle persiste, vous pouvez utiliser une crème à l’œstrogène. Grace à elle, les tissus vaginaux restent bien « nourris » et en bonne santé.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Le rajeunissement vaginal est-il vraiment sans danger ?

Soignez votre libido


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru