Vacances pleines de sperme


La rédaction 11 juillet 2019

Caroline, 50 ans

Je dois vous raconter ma dernière escapade. Je suis mariée depuis 30 ans avec un mari délicieux et amoureux qui me satisfait très bien, mais j’ai des besoins de folies et de délires de temps en temps. Mon mari n’est pas très porté sur le sexe. À son insu, je collectionne ainsi plus d’une vingtaine d’aventures sans lendemain qui me laissent toutes des souvenirs incroyables. Très féminine, je m’efforce de rester toujours sexy sans exagération compte tenu de mon âge. Je reste consciente et je crains le ridicule. 

Le mois dernier, nous étions tous les deux sans les enfants dans un club de vacances pour une semaine au bord de la mer. Plage le jour et danse le soir. J’adore ça, mais mon mari ne danse pas. Au bout de deux jours, un jeune homme grand et musclé s’est glissé vers moi dans la foule et m’a invitée à danser avec lui en « collé-très-serré ». Il m’a entraînée de l’autre côté de la piste pour me cacher du regard de mon mari et a commencé à me dire qu’il m’observait depuis deux jours et que je l’excitais terriblement. Il avait une trentaine d’années seulement et je lui ai dit que nous avions une certaine différence d’âge. Il m’a dit qu’il aimait les femmes mûres ! Il me serrait contre lui en m’appuyant sur le bas du dos tout en me pelotant les fesses. Je sentais son sexe dur et droit sur mon ventre. J’ai aimé son culot. Il m’a donnée le numéro de son chalet et je lui ai dit que je passerai le voir, peut-être demain matin. Je l’ai quitté très vite avant que mon mari ne s’impatiente. Il devait se coucher tôt pour partir au petit matin à une partie de pêche au large. 

Le lendemain j’ai accompagné mon mari à l’entrée du club pour son rendez-vous de bateau et je me suis dirigée naturellement et doucement vers le chalet du garçon de la veille. Je ne portais que mon petit bikini de bain sous mon paréo. Évidemment, il était debout sur le porche à m’attendre avec une serviette nouée sur les hanches. Il était magnifique, ventre plat, pectoraux saillants, regard lubrique et sourire en coin, un appel à la luxure. Il est venu me chercher en me prenant par la taille et m’a proposée un café. Il m’a prise dans ses bras en me faisant mille compliments plus ou moins salaces. En l’espace de deux minutes, j’étais nue dans ses bras, mon maillot de bain tenait avec des nœuds sur les hanches… Sa serviette est tombée et son sexe s’est dressé comme un mât. Je tenais à deux mains son engin pendant qu’il m’embrassait à pleine bouche. Mon sexe était déjà trempé et il m’a poussée gentiment sur le lit. Allongée sur le dos, il m’a maintenue les jambes en l’air pour embrasser mon clitoris. Il me léchait et m’aspirait en même temps. J’ai joui très vite en hurlant pendant qu’il me disait que j’étais magnifique.

Soudain, un deuxième homme est apparu sur le côté du lit, nu comme un ver et le sexe en l’air. Il sortait de l’autre chambre, je l’avais réveillé. Les présentations furent rapides. Mon lécheur m’a annoncée que j’allais être aimée comme jamais. À mon âge, je n’avais jamais fait l’amour avec deux hommes en même temps. Aussi beau que son ami, j’ai cru rêver un instant, mais il a présenté naturellement et doucement son beau sexe à ma bouche. Je l’ai sucé avec plaisir et folie. Il me tenait la tête et les cheveux. Pendant ce temps, le premier m’avait pénétrée avec force en me maintenant les genoux bien écartés. 

Au bout d’un moment, ils m’ont mise à quatre pattes pour me prendre en levrette. J’adore ça. Chacun des deux me prenait à son tour en faisant un bruit épouvantable dans une odeur incroyable de transpiration et de sexe. Il faisait très chaud. Je criais en permanence pendant qu’ils s’agrippaient à mes hanches avec leurs mains puissantes. Quand l’un me baisait, je suçais l’autre. Leurs sexes étaient gluants et délicieux. Je sentais le fond de mon vagin. Leurs couilles battaient mon clitoris et leurs ventres claquaient mes fesses. À 50 ans, je me faisais baiser comme une garce par deux jeunes hommes lubriques ! C’était très bon et je n’avais pas été baisée aussi fort depuis longtemps. Cela ne s’est arrêté que lorsqu’ils ont explosé tous les deux en même temps dans ma bouche, sur mon visage et dans mes cheveux pour l’un, dans mon sexe, sur mon dos et sur mon anus pour l’autre. J’étais recouverte de sperme et je suis tombée épuisée, à plat ventre sur le lit. Ils se sont tous les deux allongés de chaque côté de moi en me caressant et en me complimentant sur mes capacités. Ils m’ont dit que seules les femmes de mon âge savaient se libérer de cette façon et que c’était pour cela qu’ils les aimaient.

Ils ont mis de l’huile sur mon dos et ils ont commencé à me masser les jambes, les fesses et le dos. Je sentais le sperme se mélanger avec l’huile et cela me faisait frissonner. Ils se sont vite concentrés sur mes fesses et mon anus en me caressant doucement. L’un deux me branlait rapidement le trou avec deux ou trois doigts et j’aimais cela.

Je suis montée sur l’autre qui bandait de nouveau comme un cerf et je me suis empalée sur lui pendant qu’il malaxait mes seins et m’écartait les fesses. Je devinais ce qui m’attendait. Il m’a d’abord baisée dans le vagin avec son ami. Deux sexes en même temps, sans avoir mal, je me sentais devenir folle. Mon sexe était dilaté comme jamais et je jouissais bruyamment. Au bout de cinq minutes, le même homme m’a sodomisée entièrement. 

Ensuite, ils m’ont remise sur le dos et pendant que l’un se mettait derrière moi avec son sexe sur mon visage en me tenant les jambes en l’air, l’autre me baisait et m’enculait en alternance. Je tremblais de jouissance. Ils échangeaient leurs places de temps en temps. Je ne savais plus lequel des deux me défonçait. C’était fou de jouir ainsi, mais je m’oubliais complètement. Ils ont déchargé tous les deux dans mes orifices que je ne ressentais plus… Je suis repartie, mon bikini sous le bras, dans mon paréo tout taché de sperme. Les deux jours suivants, je ne quittais plus le bras de mon mari. Je me suis aperçue que je ne connaissais même pas les prénoms de mes deux amants de passage. Je m’étais donnée sans limites et avec un plaisir infini à deux parfaits inconnus. 

(Photo à la une : Getty Images)

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez aussi…

La cougar et le chaton

« J’étais chez elle depuis quelques minutes quand j’ai eu la confirmation de la concordance de nos pensées… Elle me gratifiait de nombreux sourires à la bonne saveur courra. » Armand.

Stupéfiant !

« Il a repris ma main et l’a embrassée. Puis il a osé une caresse plus poussée et a pris un doigt dans sa bouche pour le sucer délicatement. » Chloé.

À retrouver sur notre plateforme VOD 

Il y a une première fois à tout, mais de là à tenter une double pénétration… eh bien oui, même pas mal ! Deux bonnes « milf » et une jolie jeune fille toute menue et toute lumineuse tentent l’expérience. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle aiment ça !

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru