Rencontre aux yeux bandés


La rédaction 16 juin 2019

Line, 33 ans, Fontainebleau

rencontre aux yeux bandés - histoire de sexe - cmsforever.ru

Suite à une affaire parue il y a quelques mois alors qu’un homme de 60 ans faisait venir chez lui des femmes en affirmant qu’il en avait 30 sur un site de rencontres, mensonge possible car celles-ci n’avaient pas le droit de le voir durant un jeu érotique qu’il organisait, j’ai repensé à une aventure qu’il m’est arrivée. Elle est en tout point similaire sauf qu’il n’y a pas eu la même déconvenue à la fin ! 

Je discutais avec un homme rencontré sur un réseau social et il m’envoyait régulièrement des photos. Il devait avoir dans les 40 ans, avait un sourire ravageur et était toujours bien habillé (costard, belle chemise repassée, bien rasé). Petit à petit nos échanges devenaient de plus en plus explicites. Je dois avouer que très vite, je me suis laissée séduire par son phrasé et l’élégance qui se détachait de ses photos, mais je l’ai tout de même fait mariner un peu. 

Je ne voulais pas lui montrer que j’étais une « proie facile ». J’ai eu raison car plutôt que d’insister pour me voir autour d’un dîner, le scénario de notre rencontre devenait de plus en plus élaboré. Il me voulait offerte à lui, lors d’une soirée dans son grand domaine de la région parisienne. Il voulait que je mette un bandeau devant la porte d’entrée, de là, un domestique viendrait me cueillir pour m’escorter jusqu’à sa chambre. Il fallait que je me montre docile : il me contraindrait à le sucer violemment, puis il me ferait sucer un gode en métal qu’il enfoncerait ensuite dans mon cul, après m’avoir pénétrée de son sexe.

Plus le scénario devenait précis dans les détails, dans le soin de la logistique, dans la description de mes sensations et de son expertise à ce jeu-là, plus j’ai eu l’envie de franchir le cap et d’accepter sa proposition était difficile à contenir. 

J’ai finalement accepté et nous nous sommes retrouvés, un samedi soir, chez lui. Mon cœur battait à tout rompre, jamais je n’avais été aussi excitée par la découverte d’une nouvelle personne. Je portais mon bandeau bien serré sur les tempes et m’étais promise de ne pas le retirer avant la fin de l’expérience. Comme prévu, un homme m’a accompagnée poliment (et avec un naturel déconcertant) dans des escaliers, jusque dans une chambre, sur un lit.

Et, assise sur le rebord du lit, le souffle court, n’osant prononcer un mot, j’ai entendu pour la première fois la voix de mon inconnu : « Ne retirez pas le bandeau » furent ses premiers mots. Il m’a ensuite allongée sur la couverture du lit et m’a tendrement caressée le visage. Bien sûr que je me demandais si c’était bien l’homme sur la photo, je n’en avais absolument pas la garantie ! Mais j’ai très vite lâché prise et me suis laissée faire. Son parfum était doux, son toucher, subtil, et sa voix était bien celle d’un quarantenaire affirmé. 

La suite des opérations s’est déroulée fidèlement à ce que nous avions prévu. Il m’a touchée un peu la chatte du bout des doigts, puis s’est enfoncé en moi d’un grand coup de rein. Sa bite n’était pas « énorme » et je l’ai accueillie en moi assez confortablement. J’ai ensuite senti quelque chose de métallique et froid dans ma bouche, et je l’ai sucé, imaginant ce gode qui allait ensuite entrer dans mon cul. Il a eu la bonne présence d’esprit de l’enduire de lubrifiant (en tout cas, c’est ce que j’ai entendu) et il m’a retournée. 

Il a d’abord inséré un doigt dans mon anus puis a poussé l’engin dans mon petit trou. Il n’avait pas un diamètre impressionnant, et je m’en suis plutôt bien sortie, en soufflant fort. Je pense que la vision qu’il devait avoir l’a beaucoup excitée, il s’est retiré très rapidement pour m’éjaculer sur la bouche en gueulant « huuuum hummm ». Il avait mis du sperme partout sur mon visage alors par réflexe, j’ai retiré mon bandeau pour m’essuyer !

Il a gueulé « Nooooon » mais trop tard, le mal était fait. Je suis tombée nez à nez avec… sa femme qui prenait des photos ! Lui était plutôt fidèle à ses clichés, sa chambre était d’un luxe incroyable, mais tout de même, j’étais furieuse qu’il ne m’ait pas précisé « ce détail ». Alors si vous voulez un petit conseil, faites très attention aux rencontres sur le Web. 

(Photo à la une : Getty Images)

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez aussi…

Une rencontre inoubliable

« Elle est retournée sur le canapé et, écartant les cuisses, m’a offert ses lèvres humides et gonflées. Ma langue s’enfonçait dans sa petite fente, et je l’entendais haleter de plus en plus fort. » Tim. 

Le sexplorateur

« Mon quadra avait maintenant baissé son fute et s’astiquait doucement. Sa verge était épaisse et déjà, je pensais à ce que ça ferait de la prendre dans ma chatte. » Myriam.

À retrouver sur notre plateforme VOD 

Tabatha Cash, Draghixa, Laure Sinclair, Marilyn Jess, Julia Channel ces icones du porno vont vous faire revenir quelques unes des plus belles pages de l’histoire du X.

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru