Scrabble coquin


La rédaction 13 juillet 2019

Hervé, 30 ans, Nord

Avec ma copine, nous avons pris une habitude de vieux. Nous avons seulement 30 ans, mais le dimanche matin, nous jouons au Scrabble. Nous aimons tous les deux les mots et sommes devenus de féroces compétiteurs. Un jour, des amis se sont moqués de nous en disant que nous étions trop plan-plan et que le dimanche matin, cela servait plutôt à baiser. Nous avons une sexualité très épanouie avec ma compagne et nous nous sommes dit que nous allions leur prouver, au contraire, notre très grande créativité.

Le dimanche suivant, nous avons décidé de faire un Scrabble sexuel. C’est-à-dire que, autant que possible, nous essayions de faire des mots coquins durant notre partie. Bon, ce n’est pas toujours évident, alors nous avons aussi décidé de donner une signification particulière aux cases « mot double » et autres « lettre compte triple ». Le doublement d’un point impliquait que l’autre retire un vêtement, le triplement, que l’un se tripote devant l’autre. C’est ainsi que ma compagne s’est retrouvée devant moi après avoir eu « clito » comme mot compte triple, à se masturber sur sa chaise, sa robe de chambre ouverte sur son corps nu. Je ne pouvais pas la toucher, mais je la regardais prendre son pied toute seule, à se caresser la foune monter doucement la température tout en s’inscrivant dans un jeu très codifié, auquel nous n’avions pas le droit de mettre fin. Quand j’ai fait un Scrabble, les choses se sont corsées. Nous avions établi que le Scrabble impliquait de faire à l’autre une gâterie. Je me suis alors agenouillé sous notre table pour pouvoir lécher ma copine entre les plis de son kimono. Elle avait encore son goût du matin, pas lavée, excitée. Je l’ai menée au bord de l’orgasme en m’arrêtant au dernier moment. Elle était toute émoustillée, suppliante. Nous avons fini la partie en nous regardant comme des chiens en chaleur, prêts à nous sauter dessus.

Nous avons fait les comptes et c’est elle qui avait gagné. C’était alors à elle de décider ce qu’elle ferait de moi ! Ma belle m’a taillé une très belle pipe sur le tapis du séjour, puis elle s’est appuyée contre la table où se trouvait notre plateau de jeu. « Prends-moi maintenant. » Je me suis avancé derrière elle et je l’ai débarrassée de son kimono pour découvrir son cul charnu et adorable. Je l’ai pénétrée alors qu’elle était debout contre la table et je l’ai baisée en accélérant le mouvement au fur et à mesure, comme elle me le dictait. Les lettres du Scrabble s’éparpillaient par terre et moi, je serrais son cul de plus en plus fort entre mes doigts pour mieux m’empaler dans sa minette du matin. 

Nous étions déjà au bord de l’orgasme avant de nous attraper, nous avons donc joui tous les deux debout, en nous contorsionnant. Nous l’avons ensuite raconté à nos amis et nous doutons fort qu’ils s’amusent autant que nous le dimanche matin ! 

(Photo à la une : Getty Images)

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez aussi… 

Trique du matin

« Quand on a eu fini, je n’avais pas encore débandé ! Elle s’est levée pour débarrasser la table. Le soleil donnait fort. On voyait tout à travers la nuisette de mamie. Elle ne portait rien en dessous. » Léo.

Jeux coquins avec ma femme

« Ma femme m’a regardé faire. J’ai commencé à me branler doucement. Elle s’est prise au jeu et a frotté ses seins de plus belle contre la vitre. » Charles.

À retrouver sur notre plateforme VOD

Pour cette confession de couples n°25, trois couples, beaux, très amoureux et très attachants, sont venus se confier à nous. Tout d’abord Ania et Paul un couple libertin et pétillant qui s’est formé sur ce qui ne devait être qu’un plan Q. Puis Nelie et Anthony, petit couple marseillais tout récent et Maelyne (superbe asiatique) et Sam qui se sont rencontrés via Internet. Tous filent le parfait amour et réalisent, une envie, un fantasme ou un délire en passant devant notre caméra pour notre plus grand plaisir… Et le leur !!

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru