Les vaches pourraient être la clé pour vaincre le virus du VIH


Fernand Satan 26 juillet 2017

Le VIH est un virus tenace, mais les vaches sont capables de produire rapidement des anticorps qui combattent les infections, ce qui donne aux chercheurs une idée de la façon de développer un vaccin humain efficace.

Les vaches pourraient être la clé pour vaincre le virus du VIH

Des vaches pour nous sauver du sida ?

Alors que se tient du 23 au 26 juillet la conférence internationale de la recherche sur le sida, une annonce est venue apporter une lueur d’espoir aux chercheurs et aux malades. Une étude à un stade préliminaire sur un vaccin contre le VIH a donné des résultats encourageants. Dans une nouvelle étude publiée le 20 juillet dans la , des chercheurs du Scripps Research Institute, de l’International AIDS Vaccine Initiative (IAVI) et de l’Université Texas A & M ont montré qu’ils pouvaient induire de puissants anticorps contre le VIH chez les vaches. Une protéine du virus a été injectée à quatre bovins. En réponse à cette infection, les vaches ont développé très rapidement des anticorps neutralisants, capables d’arrêter le virus. Les résultats, montrent que les anticorps de la vache pourraient neutraliser 20% des souches du VIH dans les 42 jours. Sur 381 jours, ils pourraient même neutraliser jusqu’à 96% des souches testées dans le laboratoire.

C’est la première fois que la vaccination a déclenché de manière fiable la production d’anticorps anti-VIH chez les animaux.

Une capacité remarquable à lutter contre le VIH

«La réponse [des systèmes immunitaires des vaches] nous a coupé le souffle», s’est félicité le docteur Devin Sok, l’un des chercheurs impliqués dans cette étude, à la . «Qui aurait cru que la biologie bovine contribuerait considérablement aux recherches sur le VIH», a-t-il encore ajouté.

«En tant que scientifique, c’est vraiment excitant», déclare Sok. « Pour le mettre en perspective, les premiers anticorps largement neutralisants ont été découverts dans les années 1990. Depuis, nous essayons de provoquer ces anticorps par immunisation, et nous n’avons jamais pu le faire jusqu’à présent. Jusqu’à ce que nous ayons immunisé Une vache. Cela a donné des informations sur la façon de le faire afin que, nous l’espérons, nous puissions l’appliquer aux humains « .

Les vaches ont une capacité « remarquable » à lutter contre le VIH, affirment les auteurs de l’étude et qui pourrait aider à développer un vaccin pour les humains.

A lire aussi : « Conférence internationale de la recherche sur le sida : Entre espoirs et inquiétudes »

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru