Sida : et de trois guéris ?


Clarisse Luiz 11 mars 2019

La lutte contre le sida s’accélère : une troisième personne a peut-être été guérie !

sida 3ème cas de rémission - cmsforever.ru

Il y a à peine une semaine nous vous annonçions l’existence du Patient de Londres, 10 ans après le Patient de Berlin. C’est le deuxième homme séropositif au monde à avoir connu une rémission totale. 

En 2007 nous avions appris que la guérison du VIH était possible avec « le patient de Berlin« . Il avait été diagnostiqué atteint de leucémie et du VIH et avait par la suite reçu une greffe de moelle osseuse pour traiter sa leucémie. Miracle, après ce traitement, les médecins ont découvert que son VIH avait également été guéri.

Malgré des tentatives répétées de reproduction du traitement, Brown, le vrai nom du Patient de Berlin, avait été était la seule personne à avoir guéri du VIH jusqu’à récemment. 10 ans plus tard, le Patient de Londres guérissait du VIH à la suite d’une procédure similaire. Et maintenant, il y a des nouvelles d’un troisième, « le Patient de Düsseldorf », qui semble également avoir été guéri du virus.

Le « patient de Düsseldorf »

L’information a été communiquée au lendemain de l’annonce du cas du patient de Londres.

Malheureusement les chercheurs allemands sont moins optimistes que leurs collègues britanniques concernant ce troisième cas de rémission. Si les patients ont tous les deux reçu une greffe de moelle osseuse, le patient allemand n’a arrêté son traitement que depuis trois mois et demi comparés aux 19 mois du Patient de Berlin. Il est donc trop tôt pour savoir s’il est réellement guéri.

Selon le professeur , bien que ce traitement en soit encore a ses débuts, son efficacité est une excellente nouvelle : « Ce n’est pas encore une option pour les personnes vivant avec le VIH mais c’est un grand pas en avant. Cela nous permet de mieux comprendre l’immunologie complexe du VIH et devrait nous rapprocher d’un traitement curatif ».

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

PrEP : le traitement préventif du sida

Sida : une nouvelle molécule mène la vie dure au virus


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru