Le sexe nous rendrait-il heureux ?


Fernand Satan 17 novembre 2017

Une récente enquête menée par des chercheurs américains révèlent que l’activité qui procure le plus de bien-être serait… le sexe !

Le sexe nous rendrait-il heureux ?

Le sexe, bon pour le moral ?

Heureux au lit, heureux dans la vie ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre une équipe de chercheurs en psychologie de l’université de Florida State, aux Etats-Unis. Et il semblerait que les scientifiques aient remarqué un lien assez prononcé entre le sexe et le bien-être. Les résultats, qui ont été publiés dans la revue , révèlent que la sensation de bien-être procurée par le sexe se prolonge jusqu’à 48 heures après l’acte. « Notre recherche montre que la satisfaction sexuelle reste élevée 48 heures après les rapports sexuels » explique la psychologue Andrea Meltzer et principale auteure de l’étude.

Une satisfaction qui dure jusqu’à 48 heures

Pour parvenir à cette conclusion, 214 couples fraîchement mariés ont tenu un journal dans lequel ils indiquent la fréquence de leurs rapports sexuels, le degré de satisfaction à l’égard de leur vie sexuelle, de leur partenaire, de leur relation et de leur mariage sur une échelle de notation allant de 1 à 7 points (7 étant le plus haut niveau de satisfaction). Les couples ont également dû se soumettre à un test sur la « qualité du mariage » au début de l’étude puis 4 à 6 mois plus tard. Les participants ont déclaré qu’ils avaient eu des rapports sexuels sur 4 des 14 jours de l’étude, même si les réponses pouvaient varier selon les participants. Il a été constaté au terme de cette enquête que la satisfaction sexuelle, bien évidemment perceptible le premier jour, l’était également le lendemain et les deux jours qui suivaient. Ainsi, les participants ont continué de signaler une satisfaction sexuelle élevé 48 heures après un rapport intime.

« Cette recherche est importante parce qu’elle s’associe à d’autres recherches suggérant que les fonctions sexuelles servent à garder un couple lié«, conclut Andrea Meltzer. Pour autant, difficile de savoir si c’est le sexe qui rend heureux ou l’inverse. Mais peu importe, le sexe c’est agréable et on aurait tort de s’en priver.

A lire également : « Quand les femmes parlent de sexe entre elles… »


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru