Un robot sexuel programmé pour être violé ?


Fernand Satan 24 juillet 2017

Cette innovation a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Une entreprise spécialisée dans la conception de robots sexuels a intégré dans son dernier modèle des fonctions qui permettraient à leur propriétaire de simuler un viol. Une affirmation à laquelle True Companion a souhaité réagir.

Un robot sexuel programmé pour être violé ?

Le robot sexuel qui a défrayé la chronqiue

Le robot commercialisé par la firme américaine True Companion se nomme Roxxxy. Ils seront vendus pour la modique somme de 10000 dollars (8600 euros). Les Roxxxy peuvent accomplir jusqu’à 50 positions sexuelles différentes. Le prototype est également doté de cinq personnalités différentes : Wild Wendy, Mature Martha, S&M Susan, Young Yoko et Frigid Farrah. Cette dernière est décrite comme « réservée et timide » et a été programmée pour résister aux avances de son propriétaire. « Si vous touchez ses parties intimes, il est plus que probable qu’elle n’appréciera pas vos avances », précise le fabricant, dont le souhait est de « permettre à chacun de réaliser ses fantasmes sexuels les plus privés ». Ce qui pourrait laisser penser au déroulement d’une scène d’agression sexuelle. Ses détracteurs y voient un encouragement au viol et de nombreuses associations féministes se sont mobilisées pour que ce genre de poupées ne puisse pas être commercialisé.

A lire aussi : « Le sexe avec les robots, c’est pour bientôt ! »

Une pure spéculation

Cela à pris une telle ampleur que l’entreprise américaine a tenu à répondre à la polémique : « Roxxxy, notre robot sexuel True Companion n’est tout simplement pas programmé pour participer à un scénario de viol et le fait qu’elle le soit est une pure spéculation de la part de certains. »

True Companion assure que Frigid Farrah n’a pas été conçu pour être violée, mais au contraire pour « aider les gens à comprendre comment devenir intime avec un partenaire ». « Le viol ne devrait jamais être encouragé ou soutenu », se défend la société américaine via un communiqué.

Des enjeux éthiques

Laissons à True Companion le bénéfice du doute, mais n’oublions pas que les robots sexuels vont très bientôt investir ce nouveau marché et qu’il importe de poser des bases saines. Dans un rapport, publié début juillet, qui s’intitule «  » (Notre futur sexuel avec des robots), des spécialistes nous mettent en garde contre ce genre de machines qui présentées comme « frigides » soulèvent de nombreux problèmes éthiques. « L’idée c’est que des robots résisteraient à vos avances sexuelles donc que vous pourriez les violer » sous-entend l’un des auteurs de l’étude.

Le sexe avec les robots fascine autant qu’il inquiète, et on n’a visiblement pas fini d’en entendre parler.

A lire aussi : « Les robots meilleurs amants que les humains ? C’est pour demain ! »


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru