Plus vous regardez du porno plus vous auriez des chances d’être bi !


Clarisse Luiz 7 mars 2019

Regardez du porno et vous réaliserez que vous n’êtes peut-être pas aussi hétéro que vous ne le pensiez…

Regarder porno rend bi - cmsforever.ru

Le géant du porno en ligne XHamster a réalisé  dont la conclusion est pour le moins surprenante…

Porno et bisexualité

L’étude a établi un lien entre la bisexualité d’une personne et sa consommation fréquente ou non de porno. Sur les 11 000 Américains interrogés, l’entreprise a réalisé que les personnes les plus portées sur la pornographie sont en majorité bisexuelle.

Selon l’enquête, 27,46% des interrogés bisexuels ont affirmé regarder du porno plusieurs fois par jour. À l’inverse, les visiteurs hétérosexuels étaient plus susceptibles d’en regarder une fois par semaine.

L’étude a aussi mis en lumière que les femmes qui regardaient de la pornographie étaient deux fois plus susceptibles que les hommes de s’identifier comme étant bisexuelles, près d’un cinquième des hommes de l’étude l’ont également indiqué. « Il y a une corrélation directe entre le temps qu’une personne passe à regarder du porno et son identité bisexuelle », a déclaré xHamster dans un communiqué de presse.

Mais pourquoi ceux qui consomment beaucoup de porno et ceux qui en consomment moins n’ont pas des orientations sexuelles similaires ? Malheureusement, XHamster n’a pas encore la réponse.

« Nous ne pouvons que fournir une corrélation, et non prouver la causalité, mais il semblerait que regarder du porno plus souvent aide à montrer aux utilisateurs ce que peut être la sexualité », a déclaré Alex Hawkins, le vice-président de XHamster au . « Plus vous regardez de la pornographie, plus vous en pensez : « Hé, c’est excitant. Peut-être que je ne suis pas aussi hétéro ou gay que je ne le pensais ! » 

Regarder du porno ouvre les utilisateurs à l’idée d’une sexualité plus fluide et à la découverte de nouveaux fantasmes parfois très éloignés de leur orientation sexuelle initiale.

Cette étude a le mérite de nous faire réaliser que nous avons tendance à sous-estimer le nombre de personnes bisexuelles. Hawkins en est même le premier surpris : « Dans la vraie vie, on ne peut pas toujours savoir qui est bisexuel en fonction de la personne avec qui ils sortent et nous sous-estimons la taille de la communauté. »

Le site entend bien continuer son étude sur les liens entres pornographie et orientation sexuelle et promet de diffuser de nouveaux résultats dans les semaines à venir.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Pornographie : il y a aussi des effets positifs !

Selon des experts américains « regarder du porno n’est pas un problème » !


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru