Pour retarder l’éjaculation, certains hommes adoptent des méthodes originales


Claire Dasilva 22 mai 2018

Si l’éjaculation est un réflexe, comment prétendre le contrôler par la volonté ? Pour comprendre ce paradoxe la marque Zava a mené auprès de 1024 adultes en Etats-Unis et en Europe une étude récente.

L’éjaculation précoce ou prématurée est un trouble fonctionnel qui touche 1 homme sur 5 en France. D’après le sondage de la marque Zava mené auprès de 1024 adultes en Etats-Unis et en Europe, 31% des hommes estiment qu’ils éjaculent trop rapidement lors d’un rapport sexuel. Une inquiétude qui touche principalement la gente masculine.

Pour 75% des femmes sondées, l’endurance de leur partenaire est suffisante. Quoi qu’il en soit, en cas de trouble de l’éjaculation, il est recommandé de consulter un sexologue ou un médecin qui vous aidera à régler l’intensité de l’excitation pour retarder l’éjaculation. Lors de son enquête, la marque Zava a montré que 96% des hommes interrogés adoptent des techniques aussi surprenantes qu’insolites !

Le Kamasutra, la solution miracle ?

Changer de position, une idée adoptée par 63% des hommes sondés. En premier lieu vient la position du missionnaire, un grand classique des ébats amoureux. Pour 56% des hommes cette position procure des sensations orgasmiques contrôlables. On trouve en seconde position à 34%, la levrette.

Pratiquée depuis l’Antiquité, elle permet à l’homme de contrôler son plaisir tout en profitant de la vue panoramique des formes de sa partenaire. Pour retarder au mieux l’orgasme, 31% des hommes préfèrent être chevauchés et 17% optent pour la position du 69

Des astuces originales !

Loin d’être les meilleurs endurants au lit, certains optent pour des solutions plus ou moins évidentes. 48% des hommes préfèrent tout simplement faire une pause lorsqu’ils sentent la jouissance arriver. D’autres optent pour un plaisir en solo. Pour 37% des hommes mieux vaut se masturber avant de faire l’amour que de jouir au bout de 2 minutes avec sa partenaire. Autres solutions originales… boire de l’alcool. 17% des concernés retrouvent l’assurance et le contrôle de leur érection.

Penser à autre chose, est-ce une bonne solution ? En tout cas pour retarder l’éjaculation, 19 % des hommes interrogés pensent à leur travail, 15 % pensent à une personne jugée non-attirante et 5 % … à un membre de leur famille. Des astuces de grand-père ?

À LIRE AUSSI>>Maîtriser son éjaculation


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru