Fausse bonne idée : la colle pour retenir les règles


Clarisse Luiz 12 février 2019

Le tube de glu Mensez propose aux femmes de sceller leur vulve pendant les règles au lieu d’utiliser la coupe menstruelle, le tampon ou la serviette. Stupide ? Assurément, mais encore faut-il le rappeler.

Glu à vulve pensez - cmsforever.ru

Longtemps considérées comme un sujet tabou pour la gente masculine, les règles reviennent le centre de leur attention.

C’est le cas de Daniel Dopps, un chiropracteur américain qui a déclaré avoir « la santé des femmes à coeur ». Créateur de la marque Mensez, il pense avoir trouvé LA solution efficace pour retenir le sang au moment des règles. Pas convaincu par les tampons, les serviettes et les coupes menstruelles il a mis au point…. La colle à vulve, une glu soi-disant révolutionnaire qui a de quoi rendre perplexe.

Une protection « naturelle »

Il s’agit d’un tube applicateur présenté sous la forme d’un stick à lèvres. Là où devrait se trouver du baume hydratant se trouve une colle spécialement créée pour la vulve.

Présenté comme un « produit naturel à base d’acides aminés et d’huile », elle aurait le pouvoir de sceller les petites lèvres et donc d’empêcher le sang menstruel de s’écouler. La colle est censée se dissoudre au contact de l’urine. Il suffirait alors de faire des petits raccords sur son appareil génital après chaque passage aux toilettes pendant toute la durée des règles.

Daniel Dopps considère ce tout nouveau type de protection comme étant « sûr et hygiénique »  car elle limiterait les risques d’infections. Évidemment, c’est une très mauvaise idée.

Ignorant et irréalisable

Le tube de glu Mensez promet que le simple contact avec l’urine permettra aux petites lèvres de s’ouvrir et de laisser s’écouler le flot de sang. Comment un produit qui résiste à l’urine peut-il résister au sang ? Le flot d’urine ne va surement pas dissoudre tout le produit et les risques d’infection et de brûlure se multiplieraient pour les utilisatrices récurrentes.

Qu’en est-il de la flore vaginale ? Il convient de maintenir une bonne hygiène au niveau de la vulve surtout pendant les règles. L’équilibre de la flore vaginale serait largement fragilisé en fermant la vulve et en empêchant les contacts avec l’extérieur. Pour rappel une flore vaginale déréglée ne peut pas bloquer les mauvais germes et donc ne protège pas des infections.

Le créateur n’a surement pas envisagé les petits incidents qui pourraient arriver tels qu’un écoulement de sang au mauvais moment…

Plus grave encore, les médecins s’inquiètent du  qui serait favorisé par des protection de ce genre. Le choc toxique peut survenir lorsque « le fluide menstruel est bloqué, il va rester au chaud. C’est donc un milieu de culture formidable et s’il y a cette fameuse bactérie (le staphylocoque doré), elle va se mettre à produire une toxine qui va passer dans le sang«, explique le professeur Gérard Lina, spécialiste de ce phénomène rare.

Ça nous rappelle la fake news de Marie Claire sur les supposés bienfaits du persil dans le vagin, une pratique risquée parfois mortelle.

Il persiste et signe

Quand les internautes font remarquer à  Dopps qu’il n’a manifestement pas très bien compris l’anatomie féminine, il persiste : « Oui, je suis un homme, et vous en tant que femmes auriez dû trouver une meilleure solution que les couches et les bouchons, mais vous ne l’avez pas fait. »

Le Feminine Lip-Stick devra d’abord faire l’objet de tests cliniques et obtenir l’accord de l’autorité sanitaire américaine, la FDA avant d’être commercialisé. Vous n’aurez pas à hésiter entre un tampon et ce fameux stick à lèvres pour vulve de si tôt.

(Photo à la une : Mensez)

À lire aussi…

Les règles, un tabou ancestral

Une couverture spéciale pour le sexe pendant les règles

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru