Mother’s Daughter : le clip hot et féministe de Miley Cyrus


Clarisse Luiz 8 juillet 2019

Dans son dernier clip, la chanteuse américaine célèbre le droit des femmes à disposer de leur corps.

Miley Cyrus a encore frappé ! À peine le mois des fiertés terminé, la chanteuse déjà très engagée a dévoiler un nouveau clip : Mother’s Daughter. Déjà considéré comme l’hymne de l’été, ce clip sans complexe est plein de références féministes. Mis en ligne il y a moins d’une semaine, Mother’s Daughter a déjà été visionné près de 24 millions de fois. Si certains applaudissent le militantisme de la star, d’autres jugent ce nouveau clip beaucoup trop trash. Une chose est certaine, il n’a pas fini de faire parler de lui.

Le trash au service du militantisme ?

La vidéo réalisée par Alexandre Moors met en scène la pop star dans des positions toujours plus sexy. Moulée dans une combi en latex rouge vif et ruisselante de sueur, la jeune femme se contorsionne au sol et se caresse les parties intimes en tirant la langue. Clou du spectacle : sa combinaison type « catsuit » est garnie d’une sorte de piège à loup de dents en acier au niveau du vagin !

Le clip met aussi en avant les attributs féminins sans complexe. On y voit de nombreux zooms sur la bouche, la poitrine et l’entrejambe de Miley, mais pas que ! L’artiste a fait appel à de nombreux invités aux styles très variés pour montrer le corps féminin sous toutes ses formes. Elle a par exemple inclut des images de la cicatrice d’une césarienne, normalisant quelque chose que beaucoup de femmes se sentent obligées de cacher.

Un hymne à la puissance féminine et féministe

Résolument sexy et féminine, la vidéo met en scène de nombreuses personnalités très différentes : des personnes non-binaires, une femme en surpoids qui affiche fièrement ses rondeurs, une jeune fille vêtue d’un costume de super-héros, une femme allaitant son enfant, une autre porteuse d’un handicap… Les images provocantes célèbrent le corps féminin et non sexuel sous toutes ses formes. “Je suis libre”, peut-on lire sur le corps d’une de ces femmes seins nus.

La vidéo contient des messages féministes et des visuels et citations des FEMEN : « Feminist AF », « Tough titties », « La virginité est une construction sociale »« Tu es belle », ou encore « L’héroïsme de la chair » et le célèbre « Not an object » .

Un clip politique

Entre le pinkwashing et le greenwashing, on peut se demander si Miley Cyrus partage un vrai engagement ou si son clip n’est qu’un coup marketing bien ficelé.

Pourtant, l’artiste de 27 ans a plusieurs fois affirmé être une artiste engagée. Après l’annonce du partenariat entre sa fondation LGBTQ+, Happy Hippie Foundation, et l’équivalent du planning familial américain, elle a une nouvelle fois décidé d’utiliser sa popularité au service de son activisme. 

Et peu après les récentes lois anti-avortement aux États-Unis, le clip ne fait que revendiquer le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes (et de leurs corps).

(Photo à la une : Mother’s Daughter)

À lire aussi…

« Balance Ton Quoi » : le clip engagé de Angèle

Britney Spears : son nouveau clip sulfureux


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru