Un porno sans autorisation : le maire porte plainte


Clarisse Luiz 20 avril 2019

Comment réagiriez-vous si vous reconnaissiez votre rue dans un film pornographique ?

La petite ville de Guise dans les Hauts-de-France a été secouée par un évènement inattendu : Jacquie et Michel s’y est invité pour un tournage. Un invité qui n’est pas du goût des 5000 habitants de la commune et surtout du maire…

Le maire en colère

« Quelle image cela donne de la ville ?«, s’est insurgé Hugues Cochet, le maire de Guise. Il a fait part de sa colère lorsqu’il a découvert la vidéo tournée dans sa ville, après avoir été averti par ses concitoyens. Dans la vidéo de Ludivine, 24 ans qui évoque son désir de tourner pour Jacquie et Michel, on reconnait très distinctement la Place Lesur, l’une des places principale de la ville, avec en fond son gymnase. Une vidéo jugée inacceptable pour le Maire : « Je veux que les images de la ville soient retirées de leur site. Ils n’ont demandé aucune autorisation de tournage. » 

Il insiste sur l’inconscience de Jacquie et Michel qui non seulement a tourné dans un lieu public sans autorisation, l’a fait dans un lieu où les enfants sont susceptibles de passer : « En plus on entend que le tournage a été fait pas loin d’une école où avait lieu un centre de loisirs. On entend les enfants ! ». Depuis, la vidéo a été supprimée.

Jacquie et Michel en justice

Si le maire a décidé de porter plainte pour exhibitionnisme sur la voie publique, ce n’est pas la première plainte d’une commune contre Jacquie et Michel. En 2014, , dans la Sarthe, avaient protesté contre la diffusion d’une vidéo dans les rues de leur commune. Plus récemment, au début du mois d’avril, l’association Stop au Porno a également assigné en justice le géant pornographique. Selon son président François Billot : « Jacquie et Michel repose sur un mensonge : il se prétend un site de vidéos “amateur”, alors qu’il est dans les mains d’une grosse structure parfaitement organisée. Il est en libre accès, avec une “déclaration de majorité” de l’utilisateur complètement factice ». Reste à savoir jusqu’où iront ces plaintes…

(Photo à la une : Jacquie et Michel)

À lire aussi…

Les gilets jaunes ont la cote sur Pornhub

Licenciée pour avoir tourné dans un porno : elle obtient gain de cause


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru