Durex dénonce le « gap orgasm »


Clarisse Luiz 25 juin 2019

Dans une société où parler de sexe reste tabou, Durex veut pousser les gens à parler d’orgasme !

Durex, largement dominé en Inde par des marques locales a voulu remonter dans le coeur des Indiens avec un sujet qui concernerait une bonne majorité de la population : le gap orgasm. Selon la Global Sex Survey menée par la marque en 2017, 70% des femmes en Inde n’ont pas d’orgasme à chaque fois qu’elles ont des rapports sexuels.

Pour aborder la question de l’inégalité de l’orgasme, Durex a commercialisé un nouveau produit : les préservatifs mutual climax censé aider à atteindre l’orgasme simultanément. La marque a  lancé un spot publicitaire, visant à créer une prise de conscience tout en défendant l’idée que « le sexe c’est génial quand on orgasme en même temps ».

L’orgasme, sujet tabou

Dans un communiqué, Havas qui a conçu la campagne a déclaré : « Une étude récente révèle que les hommes sont rapidement excités, alors que les femmes ont tendance à prendre du temps. »

Mais si en Inde le sexe reste un sujet tabou, l’orgasme l’est encore plus ! Alors pour monter les étapes que les hommes et les femmes traversent pendant l’acte sexuel, l’entreprise a décidé d’utiliser la métaphore pas trop subtile d’un repas.

« Concevoir un film sur les orgasmes de manière contextuelle et visuelle n’était pas une tâche facile et nécessitait une ligne de conduite délicate », a déclaré Bobby Pawar, président et directeur de la création du groupe Havas. « Nous avons conceptualisé le film tout en tenant gardant à l’esprit la sensibilité autour du sujet. Avec notre métaphore du diner qui se passe mal, nous avons créé un style amusant et engageant ». 

Le gap orgasm, pas seulement en Inde

« Nous voulons responsabiliser les couples et faire en sorte que le plaisir et l’égalité des sexes soient une réalité en Inde, » a déclaré Pankaj Duhan, directeur marketing de Reckitt Benckiser, le groupe auquel appartient Durex.

Mais il n’y a pas qu’en Inde que le gap orgasm touche les femmes. Plusieurs études menées récemment montraient qu’une grande majorité des femmes n’avait pas d’orgasme systématiquement, contrairement aux hommes. En France, par exemple, 87% des femmes de moins de 30 ans ont du mal à atteindre le septième ciel contre 57% des hommes.

Encourager la discussion

Et si la norme de l’orgasme systématique a tendance à se déconstruire il reste important de communiquer avec son partenaire sur tous soucis liés à l’orgasme : « Notre campagne vise à sensibiliser le public à la question de l’inégalité de l’orgasme. L’idée derrière le film était de créer une prise de conscience et d’encourager les couples à avoir une discussion autour du sujet », explique Bobby Pawar.

Gagner en transparence auprès de son partenaire permettra de briser le tabou au sein du couple, en étant honnête et en communiquant davantage durant l’acte. La force motrice de la campagne Durex est la philosophie selon laquelle le sexe et le plaisir sont bons quand ils sont égaux, équitables et réciproques. 

(Photo à la une : Durex)

À lire aussi…

La campagne qui veut briser les tabous autour du préservatif

Le tabou de l’orgasme au sein du couple 


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru