Elle accuse ce dessin animé de rendre les petites filles lesbiennes !


Clarisse Luiz 22 juin 2019

Qui aurait cru qu’un dessin animé puisse susciter une aussi vive polémique ?

Si les jeux vidéo, les films ou les dessins animés sont souvent accusés d’encourager la violence, il sembleraient qu’ils influenceraient aussi l’orientation sexuelles des plus jeunes. C’est ce qu’affirme Damares Alves, la ministre brésilienne des droits de l’Homme. Selon elle, La Reine des Neiges, un dessin animé Disney mignon tout plein rendrait nos petites filles lesbiennes !

Elsa, grande responsable

C’est au cours d’une conférence sur la « défense de la famille » que la ministre a accusé Elsa, le personnage fictif de la Reine des Neiges de créer une génération de lesbiennes.

« Vous savez pourquoi elle se retrouve seule dans un château de glace, » demande-t-elle, « parce qu’elle est lesbienne ! » Elle déplore que Disney et les producteurs du dessin animé enseigneraient aux petites files d’attendre « leur charmante princesse » au lieu de patienter gentiment pour le « prince charmant ».

On ne sait pas trop comment un dessin animé Disney est arrivé au coeur du sujet d’une conférence politique, mais Damares Alves n’en démord pas. Elle a continué d’évoquer sa théorie sur les réseaux sociaux : « Mes positions sont connues de tous. Je critique les idéologues du genre et leurs tentatives d’ingérer dans l’identité de nos enfants. » » 

Les internautes eux, n’ont pas tardé à tourner en dérision les propos de la ministre : « Ça serait une super idée pour une suite. Je payerais pour voir ça. »

Le second volet de La Reine des Neiges qui est attendu pour novembre 2019 va sans doute continuer de faire parler de lui. Et si rien n’a encore été confirmé par Disney, il se pourrait bien qu’Elsa soit bel et bien la première princesse à être ouvertement lesbienne. C’est en tout cas ce que pensent les fans, dont les théories et les hashtags ont beaucoup fait parler.

Une chose est sûre, ce nouvel opus ne sera sûrement pas du goût de Damara Alves.

Recul des droits LGBT+ au Brésil

Ce n’est pas la première déclaration polémique que l’on doit à l’ancienne chargée des questions LGBT+. Dès sa prise de fonction en tant que ministre des Droits de l’homme, elle avait assuré que les garçons devaient porter du bleu et les filles du rose.

Le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro et son gouvernement sont d’ailleurs ouvertement homophobes. Depuis son arrivée au pouvoir, le Brésil ne cesse de réduire les droits des LGBT+. Au mois de février, il avait annoncé vouloir éradiquer toute référence à la communauté LGBT+ des manuels scolaires.

(Photo à la une : La Reine des Neiges)

À lire aussi…

#GiveElsaAGirlfriend : les internautes veulent une Reine des Neiges lesbienne !

Planning familial : une campagne de prévention dédiée aux lesbiennes


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru