Bumble a la solution aux dick pics non-sollicitées !


Clarisse Luiz 29 avril 2019

Aux oubliettes, les photos intempestives de pénis que les utilisatrices d’applications de rencontre ont l’habitude de recevoir !

Déverrouiller tranquillement son téléphone et tomber nez à nez avec une photo de pénis impromptue, ça vous est aussi arrivé ? Selon un sondage de , 53% de femmes ont déjà reçu une photo de ce genre non désirée.

C’est Bumble, une application de rencontre aux quelques qui ouvre une voie très intéressante pour lutter contre ce fléau. La solution n’était pourtant pas si compliquée à trouver : il suffisait d’aller chercher du côté des intelligences artificielles.

L’intelligence artificielle au service des femmes

Si Bumble protège déjà ses utilisatrices en floutant par défaut les images avant qu’elles ne soient ouvertes, il s’est avéré que la mesure ne parvenait pas à empêcher la propagation d’images obscènes. C’est de là qu’est née « Private Detector », une intelligence artificielle capable de détecter automatiquement ces images et d’avertir celles qui les reçoivent. Les utilisatrices pourront alors décider d’afficher, de bloquer ou de signaler l’image. D’après l’application, ce programme qui repose sur de la reconnaissance d’image obtiendrait un taux de réussite de 98%.

Reste à savoir si cette fonctionnalité est désactivable pour les personnes qui aiment s’échanger des nudes… 

À lire aussi >> Facebook en guerre contre la nudité, mais pas contre la violence 

Une application pensée pour les femmes

Créé par Whitney Wolfe Herd, l’une des co-fondatrices de Tinder, Bumble est une des rares applications de rencontre à avoir un positionnement féministe. Ici, ce sont les femmes qui doivent engager la conversation. Les hommes ont ensuite 24 heures pour répondre (ou non) avant que le match disparaisse définitivement.

Avec Private Detector, Bumble a pris en compte les demandes d’utilisatrices et ça a marché ! Plusieurs applications du même groupe comme Badoo, Chappy et Lumen intégreront ce nouvel outil dès le mois de juin. De quoi espérer que la pratique se généralise à Tinder et aux autres applis très populaires en France !

A post shared by () on

Les dick pics bientôt passibles d’amende ?

Whitney Wolfe qui a intégré la power list des « personnes de moins de 30 ans les plus influentes » du magazine Forbes participe à la rédaction d’un projet de loi au Texas. Selon cette loi, le partage d’images nues non désirées deviendrait un crime passible d’une amende de 500 dollars.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi… 

Quelques dick pics et sa carrière en prend un coup…

Top 7 des applications de rencontre les plus insolites


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru