Adam, blogueur pour Nouveaux Plaisirs


Flore Cherry 4 mai 2015

Adam, créateur du blog Nouveaux Plaisirs, nous parle de sa démarche liée la découverte de l’orgasme prostatique et à la volonté de communiquer sur une sexualité positive. On revient sur un parcours long de six ans…

cmsforever.ru : Bonjour Adam, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Adam, créateur du blog , un site ouvert sur la sexualité, le respect de toutes les pratiques et le sexe positif. C’est vraiment sur ce dernier point que j’ai basé tout mon axe de communication et ma démarche en tant que blogueur sexo.

cmsforever.ru : Comme on peut le lire dans ton blog, la naissance de ton site s’inscrit dans la continuité d’une découverte personnelle. Peux-tu nous en parler ?

J’ai créé le site suite à ma découverte du plaisir prostatique. J’étais tombé sur un article faisant la promotion d’un sex-toy masculin de la marque Aneros ainsi qu’une vidéo test. Comme je suis curieux, je me suis d’abord renseigné, j’ai acheté le produit, puis je l’ai testé. C’est à ce moment-là que j’ai fait la découverte d’un plaisir très intéressant mais encore méconnu, le plaisir prostatique. Il est très difficile pour un homme d’aller vers ce type de jouissance aujourd’hui, du fait d’un amalgame entre le plaisir anal et l’homosexualité. Ce sont deux choses complètement différentes mais de part les valeurs véhiculées par certaines religions et par la perception de la société, l’homosexualité (et toutes les pratiques qui y sont associées) sont encore très taboues et rejetées par les hommes eux-mêmes. En constatant l’absence d’information à ce sujet, j’ai alors voulu communiquer là-dessus, de façon positive, bien évidemment. Dans ce même élan, j’ai écrit le « », un essai focalisé sur le plaisir prostatique et je l’ai mis en ligne gratuitement afin de le diffuser le plus largement possible.

NOUVEAUPLAISIR2
cmsforever.ru : Pourquoi est-ce si important de découvrir ce type de plaisir pour un homme ?

Cela permet d’aller vers une jouissance nouvelle, plus proche de l’orgasme féminin. Pour atteindre ce plaisir bien particulier, il faut nécessairement être dans la détente, dans le lâcher prise et dans l’acceptation de son corps… Ce qui est contraire à l’orgasme éjaculatoire qui est lui dans le contrôle et dans la tension ! C’est un contrepied total par rapport à la sexualité dite « classique » qu’il faut savoir réapprendre. On comprend ainsi mieux son partenaire et on est beaucoup plus à l’écoute des sensations de son propre corps.

cmsforever.ru : Par la suite, tu t’es ouvert à d’autres sex-toys et d’autres façons d’avoir du plaisir. Comment as-tu élargi ton champ de découvertes ?

J’ai contacté Nathalie Giraud de chez  – à l’époque c’était la première importatrice des Aneros – nous nous sommes tout de suite très bien entendus et elle m’a envoyé des sex-toys à tester. C’est comme ça que j’ai ouvert mon site à tous les accessoires, notamment des jouets coquins pour femmes. Je les testais principalement en couple, puis par la suite, je me suis entouré d’un tas de testeuses venues grâce à la réputation de mon blog. De fil en aiguille, j’ai poussé plus loin la démarche que j’avais entrepris à l’origine. J’ai voulu rendre mon site plus participatif. J’ai réussi à récolter une mutlitude de témoignages sur des sujets très différents : libertinage, BDSM, éjaculation féminine, problèmes d’érection… Je m’attache vraiment à comprendre sans jugement la sexualité de chacun.

cmsforever.ru : Dans ton blog, j’ai noté beaucoup d’articles sur le libertinage. Est-ce que tu prônes ce style de vie plutôt qu’un autre ?

Je pense qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais modèles. Il y a différentes façons de vivre sa sexualité avec lesquelles on entre en résonnance – ou pas – en fonction de sa propre maturité et de sa propre expérience. Certains sont fait pour ça, d’autres pas du tout. Ce n’est pas un modèle à suivre ou à imposer, c’est simplement un modèle à respecter.

cmsforever.ru : Un petit conseil pour bien choisir son sex-toy anal et découvrir l’orgasme prostatique ?

Pour découvrir l’orgasme prostatique, il vaut mieux se diriger vers un jouet non-vibratoire comme l’. Les vibrations masquent parfois les sensations, ou en tout cas les déplacent, ce qui empêche de bien comprendre son corps. L’important, c’est que les sex-toys demeurent des piments à la vie sexuelle sans jamais occuper une place centrale. Il vaut mieux les considérer comme des bonus, des compléments et ne pas les inclure dans une recherche de performance.

Étiquette:
À propos de l’auteur
Flore Cherry

Flore Cherry

Journaliste, blogueuse et organisatrice d'événements dans le milieu de l'érotisme, je suis une jeune fille cul-rieuse qui parle de sexe sans complexe (et avec une pincée d'humour, pour que ça glisse mieux !)

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • palaume

    Bravo pour cet interview. Et quel honneur.

    Tout le monde n’a pas la chance d’etre dans les pages d’Union. Beaucoup t’envient. Nous les premiers.

    Mais tout cela est mérité. Ton site est d’une très grande qualité. Caractérisé par une grès belle ouverture d’esprit sur LES sexualités.

    Pa & Laume

    • Eddy

      Pa & Laume, vous méritez largement votre place sur le nouveau site d’cmsforever.ru 🙂
      Eddy (Lebisou)

cmsforever.ru