M’sieur Jérémy : Sex-blogueur et YouTubeur


Clarisse Luiz 16 juin 2019

Vous ne connaissez pas M’sieur Jérémy ?  Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur YouTube ou encore sur les différents blogs sur lesquels il intervient comme le célèbre Club des brailleurs, sur le Web M’sieur Jérémy est la référence en terme de sexualité masculine. 

cmsforever.ru : M’sieur Jérémy, c’est qui ?

Un homme tout à fait normal, passionné par les nouvelles techniques de communication et Internet, libertin, et qui un jour s’est rendu compte que peu de blogs ou sites s’intéressaient à la sexualité des hommes et à tout ce qui pouvait toucher à la masturbation masculine, le plaisir anal et prostatique… Alors je me suis lancé !

cmsforever.ru : Il y a d’abord eu le Club des branleurs ?

Oui ! C’est un site Internet créé au départ par plusieurs personnes. Je m’occupais de la rubrique high-tech, téléphones et autres trucs à la mode. Le but était de parler de sexe aux hommes, mais ce n’était pas la seule vocation du site. Il s’adressait à tous les célibataires de la région lyonnaise. C’était un moyen de mettre en relations des hommes seuls pour partager des soirées, sortir, aller au ciné, ou tout simplement se rencontrer pour échanger des idées. Une sorte de communauté, de confrérie plutôt d’hommes célibataires et très ouverts d’esprit.

cmsforever.ru : Pour une population d’hommes hétéro ? 

Le Club des branleurs, c’est un blog de queutards, qui parle du célibat masculin, et qui ne va pas dans la finesse, c’est un blog plutôt hétérosexuel, mais qui est suivi par beaucoup de monde. Les sorties en groupe, qui étaient organisées à l’époque, étaient d’ailleurs plus pour les hétérosexuels, lap dance, ou des speedating, donc pour rencontrer des filles, et aussi dans des lieux libertins. Cependant le blog lui, hétéro, homo, bi… Peu importe ! Le Club des brailleurs s’adresse à toutes les sexualités masculines et aux célibataires.

cmsforever.ru : Ce sont tous ces thèmes que vous reprenez également dans vos vidéos diffusées sur YouTube ?

YouTube me permet d’aborder tous ces sujets, je parle de sexe, avec humour et respect de chacun, à travers des vidéos. Je teste de nombreux sextoys masculins, j’aborde ouvertement des thèmes comme la masturbation, le libertinage, et j’arrive à avoir beaucoup d’échanges avec les internautes. Finalement, je me rends compte que beaucoup d’hommes, surtout chez les jeunes, se posent d’énormes questions sur la sexualité. On a déjà parlé des thèmes de la masturbation et du plaisir anal, mais il y a aussi les angoisses de certains d’avoir un trop petit sexe, de ne pas être capable d’assurer comme les hardeurs des films pornos… D’autres sont intéressés par le libertinage, mais ils hésitent, et ne savent pas comment s’y prendre… 

cmsforever.ru : Masturbation masculine, plaisir anal et prostatique… Il y a encore du chemin à faire ?

Totalement ! L’idée sur YouTube, est effectivement de casser les clichés, de faire tomber les tabous, notamment celui de la masturbation masculine qui est encore très fort et qui culpabilise encore beaucoup d’hommes. Sans parler du plaisir anal qui est encore trop souvent associé à l’homosexualité. C’est une chaîne libre, ouverte à tous et aussi aux couples qui voudraient pimenter leurs vies sexuelles.

cmsforever.ru : Les sextoys prennent une grande place dans vos vidéos et dans vos échanges avec les internautes ?

Oui, nous avons la chance d’avoir un choix considérable dans ce domaine. Le sujet est encore tabou et rempli de préjugés aussi, j’encourage les hommes, en couple ou célibataire, à utiliser ce style d’objets. Côté masturbateurs, on est loin des vulgaires pompes à pénis et vaginettes horribles vendues à une époque. Aujourd’hui, les masturbateurs sont d’une grande technicité, très bien conçus, fiables et peuvent procurer beaucoup de plaisir. L’Octopuss solo, par exemple. Il est aussi étonnant que génial, et surtout, il peut permettre à des gens, ayant un handicap, de prendre du plaisir. Côté plaisir prostatique, nous avons aussi une gamme très intéressante de sextoys. 

cmsforever.ru : Qu’est-ce qui vous motive ?

Je milite pour le droit au plaisir masculin, le plaisir sans complexe, sans contrainte, pour que les hommes célibataires et en couple puissent accéder au plaisir par la masturbation ou par d’autres manières sans
culpabilité ni jugement. Le fait d’être libertin m’a appris la tolérance et le respect de l’autre. J’essaye d’inclure ces deux notions essentielles dans ma démarche. Ma motivation, c’est la liberté donnée aux hommes dans leur sexualité.

(Photo à la une : )

À lire aussi…

Chidera Eggerue, la Youtubeuse qui célèbre les seins qui tombent !

Ces Youtubeuses qui parlent de sexe sans tabou !

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru