Comment les sites de rencontres bouleversent notre société ?


Fernand Satan 24 octobre 2017

Les sites de rencontres, une aubaine pour celles et ceux à la recherche de l’âme soeur ? Selon une récente étude, les couples qui se sont formés sur internet auraient plus de chance de durer dans le temps.

Il était une fois l’amour 2.0…

Meetic, AdoptesUnMec, Tinder… Les applications dédiées aux coeurs solitaires connaissent un essor incroyable. Au point où ils semblent constituer une alternative crédible aux modes de rencontres traditionnels. Après les fêtes entre amis, les soirées dans les bars et les dîners en tête à tête, il est devenu de plus en courant de partir à la recherche de la femme ou de l’homme de sa vie sur Internet. Les sites de rencontre fleurissent aujourd’hui à vue d’oeil et constituent le deuxième moyen le plus répandu pour trouver un partenaire, juste derrière les rencontres faites au sein des cercles d’amis. Aux Etats-Unis, près d’un couple sur quatre s’est formé sur la toile. Si l’homme idéal ne court pas les rues, peut-être qu’il se trouve à portée de clics ?

C’est du moins ce que sous-entend une récente étude publiée dans la revue , les couples qui se sont formés sur Internet sont plus heureux en ménage que les autres. « En se penchant sur la force des liens du mariage, la recherche a prouvé que les couples mariés s’étant rencontrés en ligne se séparent moins souvent que les autres. Et cela pourrait potentiellement représenter un véritable bénéfice pour la société » se réjouissent les auteurs de l’étude.

Des associations plus aléatoires

Si aucune statistique ne vient étayer pour le moment cette hypothèse, une tendance forte semble toutefois se dessiner. Les algorithmes des sites de rencontres ne s’intéressent guère aux profils socio culturels des utilisateurs ce qui permet selon les deux auteurs, des associations plus aléatoires. Ainsi des individus issus de milieux de différents milieux socio-démographiques qui ne se rencontraient pas auparavant finissent par faire connaissance via des flirts virtuels.

« Les personnes qui se rencontrent en ligne sont la plupart du temps de parfait inconnus » expliquent les auteurs de l’étude. « Et quand les gens entrent en contact de cette manière, ils créent des liens sociaux autrefois inexistants » poursuivent t-ils. Un mode de rencontre qui a fondamentalement changé la nature de nos relations sociales affirment les auteurs, puisqu’il abolit considérablement les frontières géographiques et ethniques.

A lire aussi : « Les sites de rencontre, la solution miracle pour trouver l’âme soeur ? »


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru