Fin d’une ère : plus de femmes seins nus dans les tabloïds britanniques


Clarisse Luiz 15 avril 2019

Le tabloïd Daily Star marque la fin d’une ère avec une nouvelle politique.

Une décision historique vient d’être prise par le célèbre tabloïd britannique The Daily Star : les femmes déshabillées en page 3, c’est terminé. 

Fin d’une ère

Depuis des années une tradition perdurait dans les tabloïds britanniques : celle de mettre des mannequins topless en page 3. Lancée par le quotidien The Sun en 1970, cette pratique, reprise par tous les tabloïds du pays était devenue un incontournable de la presse anglaise.

Si à l’époque la fameuse page 3 faisait des heureux, cette culture du porno soft s’est peu à peu retrouvée dépassée et les quotidiens ont l’un après l’autre annoncé cesser la publication de femmes dénudées. Le Daily Star était le dernier journal grand public à maintenir cette tradition en vie après que The Sun, premier quotidien anglais et instaurateur de « la page 3 » n’y ait renoncé suite à des pressions en 2015. Ironiquement à cette époque le Daily Star en profitait pour se vanter que chez lui la tradition allait continuer de perdurer. 

Aujourd’hui c’est un autre discours que tient le Daily Star. Depuis l’édition du 1 er avril, les modèles topless illustrées à la page 3 ont disparu, mettant ainsi fin à une tradition de 50 ans. Son rédacteur en chef, Jon Clark, a déclaré que sa publication cherchait toujours à s’améliorer. Selon lui, il y aura toujours des femmes en page 3, « elles vont tout simplement être recouvertes avec goût » a-t-il ajouté. 

Un long combat

La décision du quotidien a été saluée par l’ancienne ministre du Travail, Clare Short, qui avait été raillée par la presse à scandale dans les années 2000 lorsqu’elle avait proposé d’interdire la fameuse page 3. Elle a déclaré au que sa campagne avait été justifiée, ajoutant « Bonne nouvelle. Cela n’aura pris que 20 ans ».  

Pour Rachel Krys, co-directrice du collectif End Violence Against Women Coalition, s’il est « sidérant » qu’un quotidien national ait maintenu si longtemps un contenu aussi daté et dépassé, c’est tout de même « un signe de progrès »

Malheureusement la nouvelle politique du tabloïd ne fait pas que des heureux. Les modèles de charme qui apparaissaient en page 3 ont déclaré que cette décision allait affecter leur travail et pourrait les mettre au chômage.

(Photo à la une : The Daily Star)

À lire aussi…

Le Royaume-Uni assouplit sa loi « anti obscénité »

Des seins géants sur les toits de Londres !


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru