Un lutteur gay combat les suicides dans la communauté LGBTI !


La rédaction 10 décembre 2018

Mettant sa plastique au service de la lutte contre le suicide des LGBT, le jeune lutteur gay David Marshall combat pour défendre ses convictions !

Habitant de Perth en Australie, David Marshall est un lutteur gay.
Ce jeune homme de 29 ans s’est confié à nos confrères de Gay Star News, affirmant être passionné par les sports de combat depuis tout petit : « C’est comme regarder des super-héros dans la vie réelle.”

Aujourd’hui sous contrat, son rêve de devenir lutteur a porté ses fruits : “Mon personnage de catch est une version beaucoup plus arrogante et agressive de moi-même” avoue t’il.
Il a débuté sa carrière en « catch » en 2015, à l’âge de 26 ans. Avant ça, il était dans la vente.

Gay et catcheur

Son « coming out », David l’a fait peu de temps après avoir commencé la lutte. Un événement marquant qu’il n’a jamais voulu cacher à ses coéquipiers.

Mes premiers mecs je les ai rencontré au lycée mais je me cachais. Il fallait que ça reste secret.

Il faut dire qu’en grandissant il avait peu confiance en lui. Il a commencé par alterner les relations hétérosexuelles, dont la dernière en date a commencé à leur 18 ans et a duré 7 ans (dans le déni) :

« À 23 ans je lui ai annoncé ma bisexualité, ce à quoi elle a répondu que tant que je l’aimais, elle s’en fichait. »
Mais à 25 ans, la situation lui était devenue insupportable. Il lui a avoué simplement son homosexualité avant de rompre !

Ils n’en sont pas moins restés amis. Et puis il entama sa carrière de sportif de haut niveau. Même si le milieu du sport est réputé intolérant, David Marshall reconnaît n’avoir jamais été victime d’homophobie :

« Tout le monde a été très bienveillant avec moi et leur regard à mon égard n’a jamais changé” confesse le jeune homme. À son tour, David Marshall a publié une photo sur son compte Instagram légendé d’un message d’encouragement pour que tous s’acceptent et s’assument tel qu’ils sont.

Le porno par convictions 

En tant que lutteur gay, David parle ouvertement de la façon dont il utilise (réseau social qui s’adresse aux personnalités du milieu x et à leur fan base) pour contribuer à la prévention du suicide dans la communauté LGBTI. Sur cette plateforme accessible uniquement sur abonnement, il commence à proposer des vidéos amateur très coquines et récolte rapidement pas moins de 5.000 $.

Mais cet argent, le jeune homme va en faire don à l’association Beyond Blue qui fait de la prévention contre le suicide chez les jeunes LGBT :

“Je vois au quotidien à quel point la dépression et l’anxiété sont devenues presque négligées dans la société.” explique David. “Mon père s’est suicidé l’année dernière. C’est aussi pour lui que je fais tout ça”.

On sait que le taux de suicide chez les LGBT en particulier chez les jeunes est alarmant. Les ados LGBTI ou en questionnement sur leur orientation sexuelle ont tendance à avoir des pensées suicidaires :
« 40% des jeunes répertoriés parmi les minorités sexuelles avouent avoir déjà envisagé le suicide, contre 15% dans le groupe des hétérosexuels », décrivent des chercheurs américains de l’Université de Californie.

Nul doute que cette initiative va dans le bon sens.

À lire aussi >> Un acteur porno gay « s’envoie en l’air » avec un steward en plein vol !

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru