Les Français, la sexualité et les technologies !


La rédaction 23 octobre 2018

La sexualité et l’intimité sont influencées par les avancées technologiques. La sex-tech, au croisement de l’industrie érotique et des nouvelles technologies, se développe rapidement, portée notamment par l’avènement de la réalité virtuelle.

We-Vibe, acteur important dans la conception et la fabrication d’objets de plaisir, a fait appel au cabinet Harris Interactive, une agence de conseil en influence et stratégies de communication, afin de mener une étude sur l’impact des nouvelles technologies sur notre sexualité. Cette étude menée en ligne – du 25 au 27 septembre 2018 auprès d’un panel représentatif de 1091 personnes – dévoile quel est le regard que les Français portent sur ces innovations.

Les Français trop peu informés

– Plus de 78% des Français ne connaissent pas l’existence, d’appareils permettant de reproduire les sensations d’un baiser et/ou les sex-toys pouvant se synchroniser avec du contenu pornographique pour en imiter les mouvements ! Pourtant, cette technologie est bien disponible sur le marché.

Cependant, 45% d’entre eux ont déjà entendu parler des sex-toys pouvant être activés à distance par un partenaire, et 64% des poupées sexuelles hautement personnalisables. À lire : KinkySdollS, une entreprise qui commercialise des poupées sexuelles dotées « d’intelligence artificielle ».

L’étude révèle que les individus sondés « plus jeunes » sont plus informés au sujet des innovations disponibles que les sondés « de plus de 50 ans ».

Ces technologies sont encore peu médiatisées mais sont de plus en plus exposées sur Internet. Une question de génération également ? Les cinquantenaires auraient peut-être plus l’habitude de faire preuve d’imagination pour renouveler l’intimité dans leur couple.

– Seuls 15% des plus de 50 ans se verraient essayer un sex-toys pouvant être contrôlé à distance contre 45 % des moins de 35 ans.

Les français surtout, curieux face à ces technologies

Malgré tout, 1 Français sur 2 déclare envisager essayer l’une de ces technologies.

– 1/3 des sondés sont curieux de tester un appareil permettant d’amplifier l’orgasme, des sex-toys adaptés à la morphologie et/ou des sex-toys qui s’adaptent aux désirs des utilisateurs. Les technologies ayant remporté le plus d’adhésion sont celles permettant une interaction avec leur partenaire.

Les femmes se montrent beaucoup moins enclines que les hommes à essayer ces nouvelles technologies, notamment celles utilisant la réalité virtuelle (16% contre 32% des hommes).

Finalement, ces innovations suscitent tout de même quelques questionnements parmi les sondés : – 68% des Français identifient ces technologies comme un risque de développement des pratiques « individuelles » au détriment des relations sexuelles « entre partenaires ».

(Image à la une : we-vibe.com)

À lire aussi >> Pourquoi il faut être égoïste au lit !

(Getty Images)

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru