Porno : ça regarde aussi les femmes


La rédaction 24 septembre 2018

Bien que les femmes regardent moins de porno que les hommes leur nombre est en constante augmentation depuis quelques années. Une évolution suivie de près par de nombreux acteurs du marché.

Non, le porno n’est pas uniquement une affaire d’homme ! D’après Alex Hawkins (vice-président de la plateforme ), « Penser que les femmes ne regardent que des romans d’amour est complètement erroné. » Bien que les femmes regardent moins de porno que les hommes le nombre est en constante augmentation.

Une augmentation de spectatrices

D’après le site xHamster, le pourcentage de femmes dans le monde qui consomment du porno a connu une hausse  ces deux dernières années (2016-2017). Au total, les femmes représentaient 18% des visiteurs des pages sur l’ensemble du site xHamster. Alex Hawkins a déclaré que la hausse qu’il a observée ces deux dernières années était «phénoménale

La hausse mondiale est de l’ordre de 25,1 %. En France en 2016, évaluait que ses spectatrices représentaient 25 % du public. Tandis qu’aux États-Unis le pourcentage de femmes qui regardent des films X atteint dorénavant 24,2%, en Suède ou en Slovaquie, elles constituent même un tiers de l’audience (tendance soulignée par la plate-forme Pornhub). Cela prouve que de plus en plus de femmes s’inscrivent sur des sites pornographiques pour s’auto-satisfaire.

Continuer d’attirer des consommatrices

Avec sa liste, xHamster veut mettre fin aux stéréotypes qui veulent que les femmes ne soient attirées que par les films érotiques avec une histoire à l’eau de rose. Face à ce constat, xHamster a exprimé son désir de soutenir les productrices de films porno pour pouvoir mieux répondre à la demande des consommatrices :

Nous avons été surpris par le fait que d’autres sociétés semblent ignorer les femmes en tant que consommateurs. Si nous ne faisions pas autant de stigmatisations et créions du contenu destiné à un public féminin, je pense que nous verrions plus de femmes impliquées.

À l’image de la réalisatrice suédoise dont les films pornos proposent une vision de la sexualité qui n’est pas sexiste et qui laisse de la place à d’autres visions que l’hétéronormativité. Elle affirme vouloir « faire rentrer les femmes dans le porno », on ne peut pas lui reprocher le manque de parité de ses équipes. On y voit des groupes de femmes ingénieures du son, maquilleuses, cadreuses, scénaristes, et bien sûr, actrices.

Le site xHamster a révélé dans un classement les catégories de vidéos pornos qui étaient les plus prisées par la gent féminine. Tout en haut du classement, on retrouve les films contenant des scènes de cunnilingus, mais beaucoup d’entre elles aiment aussi les scènes avec des vibromasseurs… Ironiquement, elles dépassent même les hommes dans le visionnage de films impliquant des gangbang.

A lire aussi >> Parc d’attractions : ErotikaLand a t-il de l’avenir ?

(Image à la une : Naila Maiorana)

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cmsforever.ru